Lundi 24  Octobre 2005 - Communiqué de presse - Le bureau de l'union rationaliste, dans un communiqué du 22 octobre 2005 sassocie à la déclaration internationale des brights contre l'enseignement de l'Intelligent Design dans les écoles publiques et appelle à participer à la consultation organisée à l'adresse : http://the-brights.net/polls/phpQJr/poll.php?pid=17

texte du communiqué du bureau de l'union rationaliste :

Une nouvelle offensive du créationnisme.

Depuis la formulation de la doctrine de lévolution par Darwin, les fondamentalistes ont essayé den interdire lenseignement parce quil contredit les récits de la création du monde que lon trouve dans la Bible et le Coran. Le mouvement est particulièrement fort dans les pays musulmans, aux USA et en Australie. Le cas des USA est potentiellement inquiétant car les USA sont le pays qui domine la recherche scientifique. Si lenseignement y accordait officiellement une place aux récents avatars du créationnisme, il ne manquerait pas de gens en Europe pour en tirer avantage et se prévaloir de ce précédent pour y imposer son enseignement.

 

Aux USA, le choix des programmes dépend des comtés et des états (States). Une première tentative a consisté à interdire dans létat du Tennessee lenseignement du darwinisme. Ce fut le sujet en 1925 dun procès célèbre, un enseignant ayant refusé dobtempérer. Vint ensuite une tentative, dans plusieurs états américains, dimposer lenseignement du créationnisme et du darwinisme sur une base égale. Cette décision fut annulée par la Cour Suprême car le créationnisme est une doctrine manifestement religieuse alors que le darwinisme relève de la science. Les créationnistes comprirent la leçon. Au lieu de nier lévolution, ils essayèrent de montrer quelle implique lexistence dun « intelligent design », Voltaire aurait-dit : dun bon horloger. Malgré les protestations des milieux scientifiques, en particulier de lAcadémie des Sciences des USA, cet « intelligent design » doit maintenant être enseigné de pair avec la doctrine classique (néo-darwinienne) de lévolution dans de nombreux états, dont la Californie. Un procès est en cours en Pennsylvanie. Le Président G. Bush vient de se déclarer en faveur de ce type denseignement. Le danger est grand que ce dévoiement sétende à lensemble des USA et de là à lensemble du monde.

Cest pourquoi les Brights, relayés en France par notre ami Michel Naud, ont lancé sur Internet une pétition à laquelle lUnion Rationaliste sassocie et quelle vous appelle à signer. En voici le texte, traduit en français par M. Naud.


Un certain nombre de « bureaux déducation » et de communautés religieuses tentent d'introduire la théorie de l' « intelligent design » (ID) dans les programmes de sciences des écoles publiques américaines. Il est possible que les promoteurs de cette théorie pensent sincèrement quelle a une crédibilité scientifique. Mais certains, peut-être, visent à introduire par ce biais des croyances religieuses dans les programmes denseignement des sciences. Quelles que soient les intentions de ses promoteurs, la théorie de l' « intelligent design » est en contradiction avec la définition de la science et doit être rejetée : elle na pas sa place dans un programme denseignement des sciences.
Pour dire les choses simplement , l' Intelligent Design n'est pas de la science. La science entretient un rapport expérimental avec la réalité. La caractéristique la plus importante de la méthode scientifique est que les hypothèses à propos du monde naturel puissent être testées, faire lobjet dexpériences reproductibles, et être vérifiées. Contrairement aux acquis scientifiques de la théorie de l'évolution de la vie sur terre, les explications de l'ID postulent des hypothèses qui ne peuvent être ni observées ni validées. En postulant que l'existence d'un concepteur est nécessaire pour rendre compte de l'origine et du développement de la vie, l'Intelligent Design rompt avec la science en tant que discipline.
Il n'y a pas de meilleur outil que la méthode scientifique, avec ses processus rigoureux de confirmation, pour comprendre notre monde. Aucune nation ne peut espérer bien se porter si ses citoyens sont entretenus dans la confusion ou désinformés en ce qui concerne la science. Le mouvement de l'Intelligent Design empêche de donner aux étudiants lenseignement nécessaire à notre monde, où les sciences occupent une place incontournable. L'Intelligent Design constitue une menace sérieuse contre l'intégrité de l'enseignement des sciences telle que des scientifiques doivent la concevoir.

Pour signer la pétition : http://the-brights.net/polls/phpQJr/poll.php?pid=17


Pour savoir qui sont les brights: http://brightsfrance.free.fr

le bureau de l'Union Rationaliste, le 22 octobre 2005

texte original de la déclaration des brights:

===== Statement on Intelligent Design =====

Various school boards and communities in the United States />/>are trying to introduce Intelligent Design (ID) into public school science classes. ID advocates may, by and large, believe ID to be scientifically credible. Then again, perhaps some of the proponents are trying, by essentially surreptitious means, to introduce religious beliefs into science programs. Whatever the impetus, the ID endeavor disregards the definition of science and must be rejected. Intelligent Design has no valid place in a science curriculum.
Simply put, Intelligent Design is not science. Science deals empirically with reality. In fact, central to scientific method is that its ideas about the natural world can be tested, replicated, and verified. Unlike science's account of the evolution of life on earth, the ID explanation postulates ideas that can not be observed or validated. By looking upon a designer as necessary to account for the origin and development of life, ID breaches science as a discipline.
The scientific process, with its rigorous methods of confirmation, is the best means to understanding our world, and no nation can expect to fare well if its citizens are confused about or misinformed in science. The Intelligent Design movement presents an impediment to educating students for our scientifically-oriented world. ID is a grievous threat to the academic integrity of science education.


transmis par Paul Geisert and Mynga Futrell, Sacramento />/>( California />/>), Co-Directors of The Brights' Net

rejoignez le réseau international brights' net et sa branche française

bright [nom commun, langue anglaise] : le nom bright , désigne un individu qui porte sur le monde un regard naturaliste, c'est-à-dire libre de tout élément surnaturel ou mystique ; les brights fondent leur éthique et leur comportement sur une compréhension naturaliste de lunivers.

naturaliste [adjectif] : considérant que la réalité est gouvernée par des lois naturelles (par opposition à surnaturelles).

Nous vous invitons à nous découvrir sur le site des brights de France et des environs

Pour pouvoir figurer sur la liste publique des brights de France, une condition nécessaire et suffisante : nous en faire la demande en cliquant sur le lien ci-dessous et en inscrivant dans le corps du message votre nom, votre prénom et votre localité de résidence, complétée par le département français ou le pays :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

les brights de France et des environs http://brightsfrance.free.fr/