Communiqué de presse - Dimanche 6 Novembre 2005 - Vous avez sans doute entendu parler de la MILS, mission interministérielle de lutte contre les sectes, mise en place par le gouvernement Jospin - trotskiste qui, selon ses propres dires, devait se retirer de la vie politique ! Tout Français était en droit de s'attendre à ce que cette "mission"  soit composée de gens sérieux, dignes de confiance, etc. pour servir et protéger efficacement son peuple. Un expert psychiatre en fut désigné membre: Jean-Marie Abgrall, personnage très médiatisé. Tout semble aller presque bien, mis à part que le psychiatrie n'a jamais prouvé son efficacité et que l'électroconvulsothérapie ou sismothérapie(joli et nouveau nom pour les électrochocs!) est basée sur une technologie nazie de lavage de cerveau - documents à l'appui ! Mais lorsqu'on gratte un peu le vernis par une recherche, on découvre quelque chose de bien moins brillant: Mr Abgrall a expertisé un homme et déclaré qu'il était schizophrène etc. (je vous passe les termes à se nouer les neurones) alors que celui-ci était simplement en état d'ébriété ! Et pour cause:

ce pauvre homme était harcelé par sa femme qui cherchait un moyen de le déposséder de ses biens et tentait, à cette fin, de le faire passer pour fou, pour le faire interner! Bien qu'elle ait abusivement réussi à le faire enfermer après cette expertise et celle d'un autre "expert" qui n'avait même pas rencontré  le "patient", celui-ci a prouvé auprès d'autres experts sa parfaite santé d'esprit ! On voit ici le sérieux que M.Abgrall consacre à sa profession mais, pire encore, la légèreté avec laquelle il a été nommé à un haut poste pour l'avenir de la France. Légèreté ou volonté délibérée contre la religion ("l'opium du peuple" d'après la théorie communiste) et ses minorités ? La MILS a été dissoute, car ses abus ont dévoilés. J'invite les gens sensés à consulter, pour plus d'infos, les livres suivants: "Asiles de la honte" de Pascal Colombani, journaliste, "Sectophobie" de Joël Labruyère et "Les radis de la colère" de Jean-Pierre Joseph, avocat au barreau de Grenoble.

Pour aller un peu plus loin, je signale que le film The Constant Gardener (Ralph Fiennes, Rachel Weisz) souligne l'absence de scrupules rencontrée dans le milieu de lindustrie pharmaceutique suscitée par lappât du gain, ce qui ressemble étrangement à lattitude de la psychiatrie. Il y a en fait un lien direct entre la psychiatrie et lindustrie pharmaceutique. Un journaliste dinvestigation américain vient de découvrir et de révéler les dessous du « renvoi » de Tom Cruise par la Paramount, peu après quil ait dénoncé la psychiatrie comme étant une pseudo science. Fait illogique : Les films de Tom Cruise sont ceux qui rapportent le plus à la Paramount. Fait découvert : la moitié des revenus de la société possédant la Paramount provient de publicités passées dans les cinémas pour vanter les mérites de produits pharmaceutiques ! Le lien est clairement démontré !

Un site édifiant expose le démache fondamentale de la psychiatrie: http://www.geocities.com/traitements_psy/

 

De manière plus générale, il nous faut aller vers de réelles solutions saines et durables dans tous les domaines. Un autre site (notifiant celui ci-dessus), donne de très valables orientations dans ce sens: 

 

     http://www.geocities.com/fedesoal

Cordialement

WJ