CONSTRUISONS  ENSEMBLE LE FRONT DE GAUCHE DE LA SANTE - Communique de presse - Engagé-e-s dans le Front de Gauche, pour cette campagne des  « Présidentielle et Législatives 2012 », nous avons la volonté de construire un large Rassemblement autour  de la santé et de la protection sociale . Dernièrement, la droite en campagne, Nicolas Sarkozy en tête, utilise le thème de « la fraude des usagers », pour instaurer une journée de carence supplémentaire pour tout le monde. La réalité, c'est que près d'un tiers de la population renonce à se soigner pendant que les vraies fraudes, celles du travail non déclaré par le patronat, l'exonération des cotisations sociales, les revenus financiers non taxés, ...  remettent en cause notre système de Santé Solidaire.Tous les moyens sont bons pour nous faire payer leur crise.

 

 

Le Plan de Financement de la Sécurité Sociale, PLFFSS, ne cesse d'être révisé à la baisse. Le "reste à charge" s'accroit continuellement pour les usagers (franchises, déremboursements, dépassements d'honoraires,  taxe sur les mutuelles, ...). Au nom de la dette, on supprime des emplois dans l'industrie pharmaceutique . A l'HOPITAL, comme nous l'avions dénoncé, la mise en place de la loi HPST par les Agences Régionales de Santé,(ARS) détruit nos services publics de santé . Le seul exemple de " l'Hôpital sud francilien" suffit à illustrer le scandale et la gabegie des fonds publics sacrifiés sur l'autel du "partenariat public-privé" au seul profit ... du privé et des grands groupes du BTP.

 

Les récentes victoires à «Mondor », St Maurice, Decazeville, Les Lilas ou la radiothérapie d'Argenteuil, les succès en justice à Valréas, Lannemezan, Luçon, Carhaix, Toulouse, le recul obtenu sur l'application de la T2A aux hopitaux locaux , repoussé en 2013, comme celui des praticiens aux diplômes hors UE, nous poussent à porter plus loin encore toutes les luttes qui se mènent partout en France, pour assurer un accès de qualité aux soins sur tout le territoire, exiger l'abrogation de la loi Bachelot et le maintien de tous les services publics de proximité.¶

 

C'est pourquoi nous vous invitons à prolonger cette démarche dans la construction politique d'un large Front de Gauche de la Santé, pour que dans la campagne qui s'ouvre, chacun se positionne sur les contenus d'un programme de santé et de protection sociale vraiment à gauche et conforme aux aspirations des populations et des territoires.¶

Nous voulons avec toutes celles et tous ceux qui souhaitent dès à présent rejoindre ce mouvement, co-élaborer un appel, s'appuyant sur le programme «l'Humain d'abord», à construire une réelle politique alternative de la Santé. 

 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.