10 millions de livrets de prévention contre la drogue publiés en 20 langues par l'Eglise de Scientologie en soutien au programme des Nations Unies "Les drogues ne sont pas un jeu d'enfant". A l'appel du Secrétaire Général des Nations Unies, Kofi Annan, à "armer tout un chacun des informations qu'il faut connaître pour dire non à la drogue » l'Eglise Internationale de Scientologie, vient d'annoncer une étape supplémentaire majeure dans sa campagne mondiale de prise de conscience du problème des drogues, « Non à la drogue, Oui à la vie ». Mercredi 23 août, à 11h, au métro Château Rouge, l'association de prévention « Non à la drogue » informera les habitants de la cité des dangers du cannabis et autres stupéfiants.

En France, les chiffres de la drogue parlent d'eux-mêmes et appellent quelques questions concernant l'efficacité de la prévention actuelle :

- 5% de la population adulte française a consommé au moins une fois dans sa vie de la cocaïne.

- Près de 4000 personnes sont décédées d'overdose de stupéfiants dans les 10 dernières années.

- Plus de 155 000 personnes en France sont sous traitement de substitution sans compter ceux qui utilisent ces traitements comme drogue à part entière.

- 1,2 million de consommateurs réguliers fument du cannabis dont 550 000 consommateurs quotidiens parmi les 12-75 ans.

- La France détient le triste record européen de la consommation de cannabis parmi les 15/16 ans.

- L'âge moyen du premier joint est descendu à 12 ans.

- En 2005, un tiers (32,4 %) des 15‑64 ans déclare avoir déjà consommé au moins une drogue illicite au cours de sa vie.

« A titre d'exemple, la proportion de personnes se considérant bien informées sur le cannabis est passée de 41,6 % à 56,3 % en cinq ans. Cependant, il reste encore de nombreux progrès à réaliser en matière de prévention. Les efforts des membres d'associations telles que « Non à la drogue » payent mais il est temps que le gouvernement mette en place pour la rentrée scolaire un plan d'urgence concernant la drogue en France ! Fournir des informations basées sur des faits à propos des drogues les plus utilisées s'est avéré une réussite dans plusieurs pays. » a déclaré Katia Manhajm, présidente de l'association.

N'en plaise à la MILDT et à la MIVILUDES, les actions de prévention de « Non à la drogue » sont largement reconnues et soutenues sur le terrain comme en témoignent ces parents qui se sont exprimés récemment dans la presse :

« Si mes enfants devaient toucher à la drogue, je me tournerai vers cette association, je lui fais confiance. » (L'Express, 3 août 2006)

« Aymé, un père de famille du quartier, n'en peut plus de voir ses enfants évoluer au milieu des toxicomanes :" Qui peut critiquer une action qui vise à dénoncer les drogues? Notre quartier est infesté de toxicomanes et de dealers. On ne peut plus tolérer cela. La scientologie est diabolisée dans les médias ou par les politiques, mais sur le terrain, les scientologues agissent de manière responsable." » (Le Parisien, 17 août 2006)

« Non à la drogue » sera présente au métro Château Rouge, le 23 août à 11h afin de mettre à disposition ses livrets de prévention.

« La drogue vole à la vie les sentiments de joie qui font qu'elle vaut la peine d'être vécue. Dissuadez les gens de prendre des drogues." Ron Hubbard

Pour télécharger gratuitement des brochures de prévention ou être informé de l'actualité de l'association, visitez le site : www.nonaladrogue.org .

L'association « Non à la drogue, Oui à la vie » est parrainée par l'Eglise de Scientologie.

Contact Presse : Alexandra Michel au 06 80 16 50 94

mailto: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.