Le CIERM (Centre inter établissement de résonance magnétique), précurseur en matière déquipement IRM

1 à 1,5 teslas (T), inaugure un nouvel appareil dévolu à la recherche sur le corps humain, premier du genre dans un CHU parisien. Ce modèle innovant, ouvert à dautres équipes de recherche, permet de conjuguer recherche fondamentale, applications médicales et industrielles. Quatre partenaires se sont associés à ce projet : lUniversité Paris-Sud 11, le CNRS, lAP-HP2 et lESPCI3 de la ville de Paris.

Linnocuité et la richesse de la technique dIRM sont à lorigine de son expansion dans les domaines de recherche relatifs à lêtre humain. La demande croissante dexamens en pratique clinique courante rend indispensable la création de centres équipés dappareils dévolus à la recherche. De nouveaux centres ont ainsi vu le jour à linstar de ceux situés à Marseille, Grenoble, Strasbourg, Lyon ou encore Bordeaux. En Ile-de-France, le service hospitalier Frédéric Joliot à Orsay dispose de deux appareils dIRM que le département des sciences du vivant du CEA a dédiés aux recherches en neurosciences. Quant au projet concernant Paris et sa couronne, il consistait à remplacer lappareil du CIERM devenu obsolète par un modèle

LUniversité Paris-Sud 11, le CNRS, lAP-HP et lESPCI de la ville de Paris se sont associés pour renouveler lappareil du CIERM. Dautres partenaires ont contribué à lachat de lappareil : la région Ile-de-France (dans le cadre de lappel à projets SESAME 2002), le ministère de la Recherche (plate-forme dexplorations fonctionnelles thématiques) et lARC (Association pour la recherche sur le cancer).

Concernant le fonctionnement, les fonds propres des équipes de recherche et les recettes générées par les appels doffres permettront de financer le coût dexploitation de lappareil. Lappareil dIRM 1,5 T hébergé par le CIERM constitue un équipement fleuron en matière dimagerie dédiée à la recherche. Il ouvrira des voies de recherche tout à fait prometteuses au croisement de la physique, de la biologie humaine et de la médecine.

Le CIERM a été créé en 1985, équipé du tout premier appareil dIRM hospitalouniversitaire en France et du premier appareil à 1,5 T en Europe. Situé dans lenceinte de lhôpital Bicêtre, il est lune des deux entités (avec la faculté dOrsay) à abriter lUnité de Recherche en Résonance Magnétique Médicale (U2R2M), unité mixte CNRS / Paris-Sud 11 qui conduit des recherches sur les applications médicales de la résonance magnétique nucléaire. Le nouvel appareil acquis par le CIERM remplace lappareil acquis en 1985 et devenu obsolète. Cest un modèle Philips totalement dédié à la recherche qui rassemble lensemble des innovations des appareils dIRM 1,5 T. Le choix du champ magnétique (1,5 T) est motivé par les perspectives dexploration de lensemble du corps humain et de ses fonctions (cardiovasculaire, respiratoire, cérébrale). Avec cet équipement, lU2R2M sera en interface avec de nombreuses équipes de recherche clinique, fondamentale ou industrielle dont les travaux sappuieront sur lIRM.1 Imagerie par résonance magnétique 2 Assistance Publique Hôpitaux de Paris 3 Ecole supérieure de physique et chimie industrielles 1,5 T totalement dédié à la recherche et à équiper lhôpital Pitié-Salpêtrière dun appareil 3 T.

Contacts presse :

Université Paris-Sud 11 CNRS

Olivier Fouré Martine Hasler,

Tél. : 01 69 15 81 18 Tél. : 01 44 96 46 35

Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.u-psud.fr www.cnrs.fr