« Le cannabis est une réalité »
Première campagne de sensibilisation sur les effets de la consommation de cannabis 
 
Dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues illicites, le tabac et lalcool 2004-2008, le ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) et lInstitut national de prévention et déducation pour la santé (INPES) mettent en place un programme de prévention de lusage du cannabis. Il est principalement fondé sur la première campagne médiatique en Europe sur ce thème, une ligne spécifique « Ecoute Cannabis » et un réseau de consultations cannabis pour les jeunes sur lensemble du territoire.

La consommation de cannabis a fortement augmenté depuis 10 ans, particulièrement chez les jeunes. Ainsi, chez les garçons de 17 ans, lexpérimentation a doublé en 10 ans, et la consommation répétée a triplé, pour concerner près dun jeune de 17 ans sur 5 en 2003. On compte en France 850 000 consommateurs réguliers de cannabis, dont 450 000 quotidiens, principalement des jeunes. La France est lun des pays dEurope où les niveaux de consommation sont les plus élevés. Parallèlement, les demandes de soins, liées à lusage du cannabis se sont sensiblement accrues.

Face à lampleur du phénomène et à lécart entre limage du cannabis et sa réalité, ses conséquences sanitaires, il est nécessaire dinformer et daider les jeunes consommateurs en difficulté et leur entourage. Les messages de la campagne sappuient sur les données scientifiques récentes concernant les risques liés à la consommation de cannabis, et sur des témoignages vécus. En effet, outre le risque immédiat d« intoxication aiguë » avec un produit de plus en plus fortement dosé, la consommation régulière peut entraîner des troubles de la mémoire et des capacités dapprentissage, des problèmes relationnels et psychiatriques, et à plus long terme, une aggravation des risques de cancer. Il existe également une dépendance au cannabis, estimée entre 10 % et 15 % des consommateurs réguliers.

La campagne médiatique, qui démarre ce 8 février, se déclinera sous forme de 6 films diffusés à la télévision, de 8 spots diffusés à la radio, ainsi que de messages dans la presse quotidienne nationale. Les spots télés et radios opposent le mythe largement répandu de produit naturel et inoffensif (comme « le cannabis nest pas vraiment une drogue », « avec le cannabis, on se sent super bien », « avec le cannabis, on se fait plein damis »), à la réalité de ses effets négatifs, sous forme de vrais témoignages, recueillis auprès de consommateurs réguliers de cannabis, et lus par de jeunes acteurs.

(.../...)
 
Pour relayer efficacement cette campagne dinformation, une ligne spécifique, « Ecoute cannabis » :
0 811 91 20 20, est mise en place pour répondre aux questions. Parallèlement, six mois après la sortie du nouveau plan gouvernemental qui en prévoyait la création, 220 centres de consultation cannabis ont été désignés dans lensemble des départements. Anonymes et gratuites, ces consultations ont pour but doffrir aux jeunes une évaluation de leur situation face au cannabis et aux substances qui lui sont souvent associées, une information personnalisée, lécoute, une aide pour arrêter, et si nécessaire une orientation vers des structures de soins. Ces consultations sont ouvertes aux parents.

Enfin, trois brochures dinformations concrètes en matière de prévention et de soins ont été éditées pour le grand public : une pour les jeunes (pdf, 546 Ko), une pour les parents (pdf, 576 Ko), et un guide daide à larrêt (pdf, 496 Ko) destiné aux consommateurs désireux de cesser de fumer.


Contacts Presse :

INPES :
Sophie Decroix : 01 49 33 23 06
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mildt  :
Aude Moracchini : 01 44 63 20 57 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.