veda world.jpg
Confirmation scientifique :
Le miel Manuka MGO plus efficace que les antibiotiques pour tuer les super bactéries


Une révolution dans lalimentation-santé pour les professionnels et les  familles pour soigner tout problème dorigine bactérienne efficacement

 

Cette découverte prometteuse semble nous offrir une formidable opportunité de se soigner en salimentant simplement. En effet, il est un véritable effet de levier pour améliorer la qualité de vie des foyers avec enfants, la santé et le bien-être des personnes fragiles, répondre aux besoins des professionnels pour inhiber les bactéries résistantes aux antibiotiques, et en même temps contribuer à réduire les énormes dépenses de la santé déficitaire.

Ce qui semble ressortir en tout cas des études et recherches effectuées par des équipes scientifiques allemandes sur le miel de Manuka.
Le miel ! Oui un miel ordinaire dabeilles qui provient de la Nouvelle-Zélande (plutôt connu pour leur Rugby et les fameux les All Blacks). Il  semble nous démontrer scientifiquement quun miel pouvait nous aider à se débarrasser des  bactéries, y compris celles qui sont généralement résistantes aux antibiotiques.

MIEL DE MANUKA, CEST QUOI ?

Le miel de Manuka est un miel dabeilles issu du buisson théier (Leptospermum scoparium) qui ne pousse quen Nouvelle Zélande.  Il peut-être consommé par des personnes biens portantes comme des personnes mal portantes. Il est  consommé à lidentique comme tout autre miel.

Utilisé dans la Médecine traditionnelle Maori depuis des siècles, le Manuka nous offre aujourd'hui ses propriétés antiseptiques dans un miel unique au monde. - Lutte contre le staphylocoque doré - Lutte contre les sinusites chroniques - cicatrisation des plaies infectées - Lutte contre la bactérie responsable de l'ulcère à l'estomac - Prévention des gingivites, caries, aphtes, maux de gorge

Le miel a été utilisé de tout temps pour ses propriétés antiseptiques naturelles. Différents peuples à travers les âges sen sont servis en application locale pour faciliter la cicatrisation des plaies, notamment, comme les grecs de l'Antiquité.  Plus récemment, les chercheurs ont découvert que la plupart des miels contiennent des molécules d'eau oxygénée, résultant de la réaction de dégradation des sucres par l'enzyme gluco-oxydase.  C'est elle entre autre qui est responsable du caractère désinfectant du miel. Cette molécule est connue depuis longtemps en médecine pour la désinfection des plaies


Norme UMF

Or, bien qu'il ne contient ni eau oxygénée, ni gluco-oxydase, le pouvoir antibactérien du miel de Manuka est très élevé. Les bactéries les plus résistantes aux antibiotiques succombent à ce pouvoir. Le Professeur Peter Molan (chercheur à luniversité de Waikato) a attribué la norme UMF (Unique Manuka Factor) pour définir lactivité super antibactérienne  du miel de Manuka dont dorigine est non peroxyde d'hydrogène et cependant reste inconnue. La norme UMF est une valeur qui mesure lactivité antibactérienne du miel par rapport au Phénol. (Ex UMF 10 est équivalent à une solution contenant 10% de phénol). Si le miel est excellent, la norme UMF sur le plan scientifique et sur le plan efficacité du terme ne pas suffisamment fiable, car son niveau dUMF peut varier et indiquer des niveaux différents lors des analyses différentes.

La découverte et la normalisation de la Norme MGO

En 2006, le professeur Thomas Henle du CHU de Dresde en Allemagne a effectué des recherches sur le miel de Manuka. Le chercheur a en effet trouvé une autre molécule présente dans ce miel qui a également des propriétés anti-inflammatoires,  le Méthylglyoxal. Dans les miels classiques, sa concentration atteint 1 à 10 mg par kg. Dans le miel de Nouvelle-Zélande, les concentrations atteignent 800 mg/kg. Cette concentration a pour conséquence un effet radical antibactérien. Aussi, il a identifié cette propriété comme une activité Peroxyde Non-Hydrogène qui reste stable sous la chaleur ou la lumière. Ces propriétés, il les a attribuées à sa forte teneur en Méthylglyoxal, ce qui accordait  au miel de Manuka ses extraordinaires pouvoirs à éliminer toutes les bactéries.  Le résultat de cette étude est publié dans des revues scientifiques. Suite à cette découverte le miel de qualité MGO a été  normalisé. Cette normalisation accorde au miel de Manuka MGO une très grande fiabilité de son activité antibactérienne et efficacité. Elle accorde également une reconnaissance dans lunivers scientifique et médical

Confirmation de la découverte de Professeur Henle

En 2008, des recherches et les différentes études parallèles effectuées par des laboratoires indépendants (adams) ont confirmé la découverte effectuée par le Professeur Henle. Ces études et celles de Professeur Henle concluent et attribuent lactivité super antibactérienne de Manuka à son densité de Méthylglyoxal dans le miel (norme MGO).

Attention : Pour une efficacité réelle, il faut choisir la concentration de Méthylglyoxal adéquate. Si le miel de Manuka possède jusquà 800mg/kilo de Méthylglyoxal, tous les miels Manuka nen contiennent pas autant (entre 20-800mg/kilo). La société Vedaworld International commercialise une gamme de produits où chaque production est systématiquement testée en laboratoire et classée par ordre croissant defficacité (indiquée par le CHU de Dresde et mise en place par Manuka Health Nouvelle Zélande). sur une échelle variant de MGO 30, 100, 250, 400 ou encore 550. Plus la concentration de Méthylglyoxal est élevée, plus le miel de Manuka est puissant et actif. Par exemple, le Professeur Henle précise: le MGO de niveau 100 est suffisant pour enrayer la Staphylococcus Aureus.

Utilisation

De nombreux autres tests dans divers autres centres médicaux ont confirmé cette découverte. Mieux, de nombreux établissements médicaux lutilisent déjà pour ses patients. En France, le Professeur Bernard Descottes du CHU de Limoges fut un pionnier dans lutilisation du miel sur ses patients.

Le professeur Henle précise: Manuka est un des seuls aliments capables dapporter une utilisation thérapeutiques à lhomme. Ceci mérite des arguments profonds  scientifiquement validés  pour les laffirmer. Compte tenu de ces découvertes et ses contenances en Méthylgloxal, Manuka MGO est un des rares aliments à pouvoir revendiquer cet usage.

Son usage est très bénéfique dans le traitement de cas dorigine bactérienne. Ex  soins des plaies, ulcères,  Brulures, problèmes gastros, indigestion, les bactéries résistantes aux antibiotiques. Une vraie aubaine pour toutes les mamans pour garder les enfants en bonne santé

Cas d-utilisation réelle utile

Les infections nosocomiales constituent un véritable défi de santé publique, en raison de la morbidité et de la mortalité préoccupante qu'elles entraînent. Selon les sources entre 450 000 à 800 000 infections par an et environ 10 000 décès par an (plus que le nombre de tués sur la route)

Chaque hiver les enfants avec une pathologie ORL  (rhinopharyngite, otite, angine, sinusite ou laryngite). représentent environ 18 millions de consultations,  un cout global de 1 milliard dEuro.  Il faut savoir, outre ce coût financier direct, les infections ORL sont responsables d'un absentéisme scolaire important, ainsi qu'en crèche. De plus, les parents prennent des arrêts de travail pour garder leurs enfants, ce qui augmente  le coût global de ces infections. De plus la France présente le taux le plus élevé d'Europe de résistance du pneumocoque à la pénicilline, ce qui augmente encore plus  le coût des traitements.

Des troubles liés aux problèmes de gastros sont également très élevés en France. Chaque année, un grand nombre de personnes ont des gastro-entérites. Cela à un coût très important. De plus, si pour la plupart des personnes ces gastro-entérites ne posent pas de problème majeur, elles entraînent quand même plusieurs centaines de décès par an. Le réseau Sentinelles estime à plus de 1 300 000 consultations  en période de pic pour une gastro-entérite en 4 semaines, entrainant une gêne importante personnelle, et un coût qui se chiffre en milliards par an.

Alors, compte tenu de ces chiffres alarmants, est-ce un moyen plus simple pour nous tous de vivre en bonne santé ? Aux mamans de nourrir et soigner leurs enfants ?  Des  moyens qui permettent de réduire les coûts liés à la santé? En tout cas, la question est posée et les moyens sont donnés.

Sûrement 2500 ans après, Hyppocrate aurait été des plus heureux dentendre de ses nouvelles et de voir son idée se réaliser  « que ton aliment soit ton médicament »

Voir Vidéo Professeur Thomas Henle & Dossier de presse sur page web suivante
http://www.sorna-life.com/manuka/manuka-presse-info1.htm

La traduction écrite en Français de la vidéo est disponible sur simple demande
MERCI  DE VOTRE LECTURE

Contact presse: Tyrone Kemps
Tél : 01 75 91 80 50
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site : www.manourrituremasante.org    Ma nourriture ma santé

miel_manuka.jpg      thomas-henle.jpg     mgo.jpg