COMMUNIQUE DE PRESSE - Ris-Orangis, 20 juillet 2005  PERMANENCE DES SOINS GREVE DES GARDES EN VUE ?

Le Syndicat des médecins libéraux dénonce labsence dapplication concrète sur le terrain de laccord sur la permanence des soins. En effet, plusieurs semaines après la signature de lavenant permettant la mise en place dun système fondé sur une régulation des appels et des revalorisations des astreintes et des actes, il apparaît quaucun arrêté redécoupant les secteurs de garde naurait été pris par les préfets.

Or, la diminution du nombre de secteurs ainsi que la mutualisation des moyens pendant la tranche horaire minuit-8 h du matin sont les conditions indispensables et préalables à la mise en place des dispositions incitant les médecins à participer activement à la permanence des soins.

Le SML ne cherche pas à désigner les responsables de cette situation mais estime que, sagissant dun accord conventionnel portant sur un aspect stratégique de lorganisation du système de soins, ce blocage est inacceptable.

Souhaitant sinvestir dans la permanence des soins, les médecins ne peuvent admettre le non respect de cet accord. Si, à partir du 15 octobre prochain, la situation na pas sensiblement évolué, le Syndicat des médecins libéraux pourrait être contraint de déposer un préavis de grève des gardes. Il appartiendra alors à chacun de prendre ses responsabilités.

C ontact presse :

Dr Dinorino CABRERA 01 69 02 16 50 06 75 02 95 71

Philippe ROLLANDIN responsable de la communication : 06 11 91 67 92. Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.