Fréquentation des piscines ouvertes au public - Prévention des risques sanitaires

En décembre 2006, le ministère de la santé et des sports a demandé à lAgence française de sécurité sanitaire de lenvironnement et du travail (AFSSET) dévaluer les risques sanitaires liés à la fréquentation des piscines ouvertes au public. A loccasion de la publication du rapport de lAFSSET, le ministère de la santé et des sports rappelle que les eaux de piscines doivent respecter des critères de qualité et que les procédés de traitement des eaux doivent être agréés.

 

Les piscines ouvertes au public sont régulièrement contrôlées par les agences régionales de santé (ARS). Ces contrôles, au minimum mensuels, comprennent :

  • des prélèvements deau, afin de mesurer un certain nombre de paramètres microbiologiques et chimiques ;
  • la vérification des opérations de surveillance quotidienne des installations par lexploitant, qui doivent être consignées dans un carnet sanitaire ;
  • une inspection des locaux et des équipements techniques et sanitaires.

Les analyses sont réalisées par des laboratoires indépendants agréés. En cas de non-conformité, les autorités sanitaires peuvent être amenées à demander la fermeture de laccès aux bassins jusquau retour à une situation normale.

Les exploitants de piscines ont lobligation dafficher, de manière visible pour les usagers, les résultats des dernières analyses des eaux des bassins, accompagnés des conclusions de lARS.

Sagissant des sous-produits de désinfection, la réglementation fixe une teneur maximale dans leau des bassins à 0,6 mg/L pour les chloramines. Elles sont formées par réaction des produits de désinfection chlorés, utilisés pour le traitement de leau, avec les substances organiques azotées apportées par les baigneurs (urine, sueur).

A certains seuils et particulièrement pour les personnes régulièrement exposées (maîtres nageurs notamment), les chloramines sont irritantes pour les yeux, les muqueuses et lappareil respiratoire.

Le ministère de la santé a appelé à plusieurs reprises lattention des exploitants de piscines sur les moyens qui contribuent à limiter la formation des chloramines

Le ministère de la santé et des sports rappelle que le respect des règles simples dhygiène par les baigneurs contribue également à limiter la formation de ces sous-produits indésirables et à maintenir une bonne qualité bactériologique de leau des bassins :
  • ne pas se baigner en cas de plaie, dinfections de la peau ou de maladie transmissible (rhume, gastro-entérite, etc.) ;
  • mettre un maillot de bain propre dans les vestiaires et porter un bonnet de bain ;
  • respecter les zones pieds chaussés / pieds nus ;
  • passer aux toilettes et prendre une douche savonnée avant la baignade ;
  • passer par les pédiluves.


Le ministère de la santé et des sports renforcera la réglementation sur les piscines ouvertes au public en sappuyant sur lanalyse de lAFSSET.

Contact presse :

DGS : Laurence Danand
Tél . 01 40 56 42 43 / 52 62
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 



logo communique presse footer

Articles en relation

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com