VENDREDI 25 MARS à 10 Heures 30 - RASSEMBLEMENT - DEVANT LE SIEGE DE L'AP-HP - Communique de presse - Tous les établissements sont confrontés aux restructurations, réorganisations, regroupements de services, suppressions d'activités en application du plan stratégique 2010-2014 et de la mise en uvre des groupes hospitaliers.


Les dernières annonces de la Direction générale concernent le Siège, l'Hôtel-Dieu et le plan gériatrie de suppression de lits de SLD.

 

Ces restructurations s'accompagnent d'un plan social de suppressions de postes et notamment dans les services administratifs. Toutes les catégories professionnelles sont concernées par les regroupements et la mobilité forcée dans le cadre des groupes hospitaliers.

 

Les syndicats USAP-CGT, FO et CFTC de l'AP-HP refusent cette logique qui privilégie la résorption des déficits des hôpitaux au travers des plans d'économies, efficience,... au détriment de l'offre et de la qualité des soins.

 

Les syndicats USAP-CGT, FO et CFTC de l'AP-HP appellent les personnels des hôpitaux à se rassembler le vendredi 25 mars à 10 heures 30 devant le Siège de l'AP-HP pour :

 

  • La défense de l'unicité de l'AP-HP, de son Siège, ses hôpitaux et ses services généraux, ... et du Statut particulier des personnels de notre institution.

 

ce qui implique, pour notre part :

 


  • Le maintien du Siège et de toutes ses structures administratives actuelles.
  • Le maintien des 37 hôpitaux avec tous leurs services de soins, administratifs, ouvriers, médico-techniques, pharmacie,...qui existent actuellement dans ces établissements.
  • L'arrêt des regroupements des services administratifs, informatiques, formation, maintenance,  biomédicaux, services techniques,... au niveau des Groupes Hospitaliers
  • Le maintien de l'Hôtel-Dieu, des services et activités se trouvant actuellement sur cet hôpital.
  • Le maintien de toutes les spécialités de l'hôpital Trousseau
  • Contre le transfert de la maternité de Saint Antoine
  • La non suppression du service de chirurgie cardiaque d'Henri Mondor.

 

 

  • Le maintien des urgences 24 heures sur 24 de l'hôpital Beaujon et de tous les services d'urgences existant actuellement à l'AP-HP. Contre le projet de l'ARS de ne laisser qu'un hôpital ouvert la nuit par département pour assurer les urgences chirurgicales.
  • L'arrêt du plan de démantèlement de la gériatrie de diminution de capacité de lits et de suppression des sites è Albert Chenevier, Georges Clémenceau, Emile Roux, Bicêtre, Paul Brousse, Broca la Collégiale, Joffre Dupuytren, Fernand Widal ... Pour le maintien de tous les lits actuels de SLD.
  • L'arrêt des suppressions de postes et de licenciement des CDD è l'embauche de personnels de toutes catégories et l'intégration de tous les contractuels dans le Statut.

 

Cette liste n'est pas exhaustive loin s'en faut.

 

 

Le vendredi 25 mars, il y aura deux délégations : une pour les Personnels Administratifs et une autre concernant la situation des hôpitaux et notamment des services et hôpitaux actuellement en grève.