COMMUNIQUE DE PRESSE

REGARDER PLUS LOIN QUE LE BOUT DE SON PETARD

Ce dimanche 1er Mai, à 11heures, l'équipe angevine de l'association nationale de prévention "Non à la drogue, oui à la vie" sera présente au marché de Monplaisir afin d'informer et de prévenir le grand public des véritables dangers liés à la consommation de cannabis.

En effet, les membres angevins de lassociation Non à la drogue, Oui à la vie, très vite confrontés au problème du cannabis chez les jeunes distribueront ce dimanche des exemplaires de leurs brochures dinformation intitulées : Drogue : la vérité sur le joint , Ecstasy : le traître démasqué , Héroïne : la mort dans le sang , Cocaïne et crack: la main de la mort et Drogue et enfants : que faire ? .

Pour Chantal Lebrun, responsable régionale de lassociation : Un million de jeunes âgés de 12 à 18 ans fument du cannabis régulièrement et 80% d'entre eux ont commencé sur les bancs de l'école! Et dajouter : Les adolescents comme les adultes ressentent des choses, souffrent, et que quand ils rencontrent la drogue, ils découvrent une solution, un remède à leur mal. La drogue est perçue alors comme la solution à un problème personnel douloureux et ladolescent ne voit aucune autre alternative que de sy adonner. Il est inutile dexiger que le jeune arrête de se droguer et inutile de se fâcher contre lui. Il sagit plutôt de saisir ce qui la amené à cela et de laider à résoudre ce mal là.

La violence et la toxicomanie sont les principales préoccupations des parents dont les enfants entrent au collège. Ces vingt dernières années, le discours officiel laxiste était que la drogue est un fait de société contre lequel on ne peut lutter ! Leur politique consistait à accompagner le jeune dans son expérience afin de tenter damoindrir les effets négatifs. Un nom a été donné à cela : la réduction des risques ou comment se droguer proprement . Bien que le gouvernement français ait pris de nouvelles mesures en matière de prévention et dépensé déjà 6 millions deuros pour une campagne médiatique de trois semaines, il reste fort à faire avant de renverser la tendance actuelle et de démoder le fait de tirer sur un joint ou davaler un cacheton decsta.

Et Chantal Lebrun de conclure : Chaque année dans de nombreuses ville de lOuest , lassociation Non à la drogue, Oui à la vie fait de la prévention en distribuant gratuitement ses livrets dinformation sur la drogue. Plus de 500 commerçants soutiennent notre campagne pour une France sans drogue en participant à notre campagne daffichage, qui est par ailleurs très appréciée.

Pour plus dinformation, visitez le site de l'association à l'adresse suivante www.nonaladrogue.org

et téléchargez directement nos 5 brochures dinformation.

Contact Presse : Chantal Lebrun au 06.13.82.71.27 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.