En 2014 selon le CNSE, 2 279 français ont obtenu un remboursement de soins à leur retour de Hongrie (première destination mondiale des français pour des traitements importants), soit une hausse de 16% par rapport à 2013.

 

Ces soins transfrontaliers sont rendus possibles par les règles européennes. Elles prévoient le droit pour les citoyens de l’Union à se faire rembourser dans un autre pays membre que le leur. Les soins sont  remboursés par la sécurité sociale et les mutuelles sur simple présentation des factures en français et éventuellement de divers justificatifs fournis par les cabinets dentaires hongrois.

 

Le facteur principal de ce phénomène est le coût des soins dentaires lourds en France, qui écarte de facto une partie de la population. Selon nos estimations, environ 6000 français se rendent donc chaque année en Hongrie, mais méfiance et méconnaissance des droits des patients demeurent de véritables obstacles à l’accès aux soins.

 

Ce phénomène peut-il être qualifié de «tourisme dentaire»,comme voudraient le caricaturer ses détracteurs? Les soins dentaires transfrontaliers sont-ils plus simplement un moyen de faciliter l’accès aux soins? Quels sont les avantages, les limites et les challenges à relever?

 

Sommaire

Introduction : la mobilité des patients pour raison médicale

1. Les soins dentaires en Hongrie
1.1. Une histoire commencée il y a 25 ans
1.2. Les flux de patients
1.3. L’entrée dans l’UE
1.4. La directive européenne : un pas de géant
1.5. Les droits des patients : information et remboursement

2. Les acteurs du secteur
2.1. Données générales et segmentation
2.2 Cliniques dentaires : technologies et équipements de pointe, équipes spécialisées
2.3 Les dentistes ou les petits cabinets : haro sur le prix
2.4 Les agents : les rois de la com’
2.5 Les autorités nationales et européennes : des intérêts divergents

3. Les avantages de la filière Hongroise
3.1. La qualité : sécurité et garanties
3.2. Les équipements : investissements et mutualisation
3.3. La transparence (origine et traçabilité)
3.4. Les délais optimisés
3.5. Les prix : gains financiers et comparaison
3.6. L’accueil et les services
3.7. La satisfaction des patients

4. Les limites et les challenges à relever
4.1. Les risques : suivi et continuité
4.2. La directive et ses limites
4.3. L’interopérabilité
4.4. Les corporatismes nationaux
4.5. L’information : engagement de l’Etat et information des patients

 

Conclusion et prolongements

 

 

 

Communiqué de presse et étude complète : http://www.eurodentaire.com/communique-de-presse-soins-transfrontaliers/



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com