boldor_468x60_2008.gifCommuniqué de presse : Pour cette 72e édition du Bol dOr, la lutte pour la victoire sannonce plus disputée que jamais. Entre les Suzuki du SERT qui ont réalisé le doublé au Mans en début de saison, la Yamaha du GMT 94 qui sest imposée au Bol lan passé et la Kawasaki qui vient de remporter la dernière épreuve du championnat du monde dendurance, cest sûr, il y aura des déçus dimanche à 15h00.

 

Ils sont nombreux à pouvoir prétendre légitimement à la victoire. Pourtant, il ny aura quune seule machine qui franchira la ligne darrivée en vainqueur le dimanche 14 septembre à 15h00. Aucun grand favori ne se dégage vraiment avant lépreuve. Sur la valeur intrinsèque des machines et des pilotes, on peut penser que la bataille pour la pole position va mettre aux prises la Suzuki n°1 de Vincent Philippe, Matthieu Lagrive et Julien Da Costa à la Yamaha du GMT 94 de David Checa, Sébastien Gimbert et Steve Plater. Les deux équipages sétaient mis en valeur au Mans en affichant rapidité et homogénéité. Mais les données seront bien différentes pour ce Bol dOr, car la Suzuki n°1 doit assurer son statut de leader du championnat du monde dendurance alors que la Yamaha doit assumer son statut de tenante du titre. Pour cette dernière, seule la victoire compte et comme le rappelle son team manager Christophe Guyot, « On est là pour gagner et pour battre les records ! » Le ton est donné.

Bien sûr, Suzuki pourra aussi compter sur sa machine n°2 qui, comme le GMT 94, ne dispute que les deux épreuves phares du championnat : les 24 Heures du Mans et le Bol dOr. Léquipe de cette Suzuki n°2 arrivera gonflée à bloc en sétant imposée deux fois de suite aux 24 Heures du Mans.

La Kawasaki officielle n°11 possède elle aussi tous les ingrédients pour simposer. Une machine performante, une équipe technique rodée aux rouages de lendurance et un équipage à la hauteur des ambitions de Christian Bourgeois, le team manager. Preuve de leur capacité à jouer les premiers rôles, la victoire aux 8 Heures dOschersleben en août dernier lors de la 4e épreuve de la saison dendurance.

onda ne sest plus engagé officiellement depuis des années et reportait sa confiance sur le team National Motos qui a relevé le défi avec les honneurs et notamment une belle victoire aux 24 Heures du Mans 2006. Pour ce Bol dOr, le team du concessionnaire francilien sest attaché les services de deux nouveaux pilotes par rapport aux 24 Heures du Mans de cette année et labandon dès les premières minutes sur casse mécanique. Thomas Métro va donc recevoir le renfort de Sébastien Scarnato qui avait déjà roulé dans léquipe il y a quelques années et de Josep Monge, pilote espagnol essayeur chez Michelin.

Dautres teams privés devraient être à lhonneur sur la piste de Magny-Cours, à commencer par la Yamaha Austria qui écume le championnat depuis de nombreuses années et qui pointe encore actuellement en deuxième position du provisoire derrière le SERT. On surveillera aussi la Yamaha du team Acropolis Moto Expert, 3e des dernières 24 Heures du Mans ainsi que la Kawasaki Bolliger ou même la Yamaha Phase One Endurance qui peuvent toute prétendre à monter sur le podium en cas de souci sur les machines de pointe. Mais ils seront encore une bonne cinquantaine déquipe à vouloir se rapprocher des premières places, même si pour certains, rallier larrivée sans encombre sera déjà un succès. Le spectacle promet dêtre grandiose à tous les niveaux !

72ème BOL DOR
MAGNY COURS
13-14 SEPTEMBRE 2008
Site officiel : http://www.boldor.fr/site/accueil.php


Service presse :

Circonférence
Tel : +33(0)4 94 12 77 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.