Dans la peau dun triathlete le jour dun Ironman -  Communiqué de presse - 6h30, le coup de feu du départ retentit. Les athlètes sélancent pour plus de 225km de course cumulés. Cependant, peut-on  résumer la participation à un Ironman quaux disciplines qui le composent ? Un triathlon de cette envergure est une compétition à part. Les moments qui précèdent lépreuve comme ceux qui lui succèdent ont également une importance non négligeable. Ces instants sont prépondérants à la bonne réussite dun tel évènement sportif. De la sérénité et du bien être des participants avant, pendant et après lépreuve, découlera le sentiment dun Ironman réussi.

4h00 du matin. Entre sommeil et excitation, jouvre les yeux doucement. Il est temps que je commence à me mettre en condition pour cette longue journée à venir. La nuit a été courte et le stress monte de plus en plus. Il doit être géré au maximum pour exploiter au mieux ces derniers moments de calme. 5h00 approche. Il est temps de rejoindre la Promenade des Anglais, lieu de départ de la course.

Il est 5h00 et le Parc à Vélos ouvre ses portes.  Après avoir bien fixé ma puce de chronométrage entre les lacets de ma chaussure gauche,  jentre dans le Parc à Vélos pour y faire mes ultimes réglages. Le temps file à toute vitesse. Il est déjà lheure de mettre ma combinaison, de déposer mon sac STREETWEAR et de profiter des quelques minutes qui restent pour méchauffer. 6h15, tout le monde sort de leau et se place dans les sas de départ. Malgré le côté festif de lévènement, la tension est palpable, jai les intestins noués.

Ca y est, cest parti ! 225,995km me séparent  de la Finishline. Des spectateurs sont déjà venus pour admirer la magie du départ. Leau est en effervescence, je suis littéralement entouré par une masse de nageurs. Plus nous évoluons dans la grande bleue, plus le peloton se décompose. Quand enfin je sors de leau, cest sans répit que je cours jusquà la tente de transition pour enfiler ma tenue de cyclisme. Les spectateurs hurlent à mon passage. Ils scandent des « Allez ! » dencouragement. Larrière-pays niçois est magnifique, cest vraiment des paysages à en couper le souffle ! Les premiers signes de fatigue commencent à se faire ressentir. Heureusement, la Promenade des Anglais nest plus très loin. En entrant dans le Parc à Vélos, un volontaire maide à ranger le mien, cest vraiment super. A peine le temps davaler une banane que me voilà déjà sur la Prom pour cette dernière partie de course.

Plus la Finishline approche, et plus le sentiment dinconfort se fait ressentir. La chaleur maccable, cest à la limite du tolérable. Heureusement, des volontaires sont là pour nous tendre des verres deau. Les micros gouttelettes séchappant des brumisateurs rafraîchissent latmosphère et maident ainsi à tenir le coup. Malgré le soleil de plomb, des milliers de spectateurs préfèrent la fête sportive à une baignade azuréenne. Je ne sais comment les remercier, car sans leur soutien moral, jaurais peut être craqué. Je vois la Finishline, des gens me touchent les épaules, hurlent et applaudissent sur mon passage. Je me sens éprouvé, mais tellement heureux. Je suis un Ironman ! A peine la Ligne darrivée franchie, je suis rejoint par des volontaires qui me remettent ma médaille et mon T-shirt de Finisher, ainsi que de leau. Ils minvitent à me rendre à la zone After-finish afin dengloutir une bonne portion de nourriture et me détendre entre les mains expertes des masseurs.

Je garderai un souvenir impérissable de cette journée où, même si ça à été dur, jai réalisé quelque chose dincroyable.


IRONMAN France Nice Triathlon

Le 22 juin 2008

3.8km SWIM | 180km BIKE | 42.195km RUN
50 places qualificatives pour le Championnat du Monde Ironman le 11 octobre 2008
Plus de 50 nations représentées
16 heures et plus danimations le jour de lépreuve
5 jours dexpo triathlon, multisports et autres dans les jardins Albert 1er à Nice
www.ironmanfrance.com

Contacts media :

André Karsai        Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mélanie Dufreney  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.