Le voilier « Lenze » skippé par Franck Le Gal termine en 33ème position de la deuxième étape de la Solitaire Afflelou Le Figaro entre Bilbao et La Rochelle. Il prend la même place au classement général de lépreuve. Il reste à Franck deux étapes à parcourir, loccasion de faire un point avec le navigateur Quiberonnais sur ses sensations et performances.

La seconde étape : 33ème

Départ très moyen, je suis parti deux longueurs après tout le monde. Ensuite, au près dans le petit temps, je navais pas mal de vitesse et de bonnes sensations. Jétais plutôt positionné à lOuest. A mon avis, jai été un peu trop loin et une partie de la flotte est passée à lEst. La dorsale était moins basse que prévue. Notre retour à bâbord avec Elies, Desjoyeaux a été laborieux pendant que les partisans de lEst avaient de la pression. Cest dommage, je pense que jétais dans les 20 premiers. La météo est une science qui nest vraiment pas exacte. Après nous avons envoyé le spi aux Birvideaux pour une route assez directe même si il y avait quelques coups à jouer au large de lîle dYeu.
Je ne suis pas déçu de ma place à cette étape. Je me suis fait vraiment plaisir. Jadore ces étapes tactiques.

33ème au classement général

Je nai pas de grande ambition au classement générale. Je suis encore là, pour apprendre. Jai la chance cette année davoir un partenaire qui maccompagne pleinement dans cette formation. Cela ne sera pas toujours le cas. Alors je navigue sans aucune pression. Nous avons encore deux étapes. Je peux faire quelques coups déclats. Je me sens bien et mon bateau va vite.

La concurrence

Le niveau a encore augmenté par rapport à lannée dernière. Les 20 premiers vont super vite. Le leader actuel, Pietro dAli marche comme une fusée. Ils sont, tout le temps dessus. Dès que tu veux faire à bouffer ou dormir, tu perds des places. Il ne faut rien lâcher. Un moment dinattention et tu perds 20 places ! Ton résultat ne se joue pas à grand-chose.

La solitude

Je suis heureux dêtre seul sur mon bateau. Je suis bien. Cela change de léquipage. Tu es le maître à bord et ça cest bon.
Et puis je gère de mieux en mieux mon sommeil. Sur cette étape, jai dormi environ 2 heures sur 62 et jarrive à rester lucide.

La Rochelle / Cork 456 milles : départ demain 17h00 !

Nous partons avec un coefficient 100 en courant. Les passages à niveau vont être fréquents. Il y aura des surprises dès le départ. Il va falloir être, tout de suite aux avants postes.
Dun autre côté, à priori, il ne va pas y avoir beaucoup de vent, il y aura des zones sans pression. Les concurrents qui auront pris un mauvais départ pourront alors revenir Cela va distribuer ! Tout est possible. Ce genre de scénario me convient bien.


Lenze est une société familiale de plus de 3000 personnes dans le monde présente dans plus de 80 pays.
Son domaine de compétence est l'expertise dans l'automatisation des machines de productions et machines spéciales.
Lenze étudie la réalisation de solution mécatronique qui permettent de maîtriser les mouvements de machines électriques.
Pour ceci, Lenze fabrique des moteurs électriques, des réducteurs mécaniques, des variateurs de vitesse électroniques et des automates de régulations.
Nos clients sont des constructeurs de machine ou des grands donneurs d'ordre comme Mercedes, Thales , Airbus ,BMW,...
Partout ou le besoin d'automatiser des axes électriques se fait sentir, lenze est à votre service.
Lenze France dispose de deux unités de production, l'une pour les produits électroniques à Ruitz ( Pas de Calais) et l'autre pour les produits mécaniques à Aulnay sous bois (Seine st Denis) et d'un réseau de partenaires agrées.

Plus dinformations, les communiqués de presse du Figaro « Lenze » skippé par Franck Le Gal sur http://defi.solo.free.fr/

Photos Laurent Vidal (Libre de droit pour la presse)
www.photomer.com

Contact presse : Tanguy Blondel 06 88 45 35 36