Paris, 13 Octobre, 2005 - Communiqué de presse - Alcatel (Paris: CGEP.PA and NYSE: ALA) annonce aujourd'hui que Thomas Edig, Directeur des ressources humaines et membre du comité exécutif depuis mars 2002, a décidé de quitter le Groupe afin de poursuivre d'autres opportunités.

Thomas Edig rejoindra T-Com, activité de réseaux fixes de Deutsche Telekom, en tant que membre du directoire en charge des ressources humaines au plus tard le 1er avril 2006.

Serge Tchuruk : " Je remercie Thomas Edig pour sa contribution au succès de la transformation d'Alcatel. Je lui souhaite une pleine réussite dans ce rôle de premier plan au sein d'un des plus grands opérateurs européens. ".

La nomination de son successeur sera annoncée prochainement et prendra effet le 1er janvier 2006.

Thomas Edig était auparavant directeur des ressources humaines pour l'Europe de l'Est et l'Europe centrale ainsi que membre du comité de direction et directeur des ressources humaines de la holding d'Alcatel en Allemagne et d'Alcatel SEL. Il a rejoint Alcatel en 1986 et a occupé diverses fonctions de direction dans des contextes internationaux dans les domaines des ressources humaines, du marketing, des ventes et de la direction générale.

Thomas Edig est diplômé en Business Administration de l'Université of Cooperative Education, Karlsruhe (Allemagne).

À propos d'Alcatel

Alcatel fournit des solutions de communication permettant aux opérateurs de télécoms, aux fournisseurs d'accès Internet et aux entreprises de disposer de moyens de communication voix, données, vidéo pour leurs clients ou leurs salariés. Avec des positions de leader dans les réseaux à haut débit fixes et mobiles ainsi que dans les applications et les services, Alcatel permet à ses clients et partenaires de mettre l'utilisateur au c?ur du haut débit. Avec un chiffre d'affaires de 12,3 milliards d'euros et 56 000 salariés en 2004, Alcatel est présent dans plus de 130 pays.

À propos de T-Com

T-Com, avec 110 000 salariés, est l'un des principaux opérateurs de réseaux fixes en Europe. Avec environ 42,1 millions de lignes à bande étroite et 7,1 millions de lignes à haut débit (au 30 juin 2005), il compte parmi ses abonnés des particuliers et des petites entreprises en Allemagne, Hongrie (via Magyar Telekom), Croatie (via T-Hrvatski Telekom) et Slovaquie (via Slovak Telecom). En Allemagne, T-Com fournit des services d'infrastructure de base sur lignes fixes à d'autres pôles du groupe Deutsche Telekom, ainsi qu'à des entreprises de télécommunications.