Dossier de presse, le 27 Juin 2018 à Gien - Office de Tourisme de Gien châteaux - vin - Loire - faïence

 

LES ÉMAUX ET LA MOSAÏQUE  DE BRIARE : UN HÉRITAGE PÉRENNE

Ouvert depuis 1994, le musée des Émaux et de la Mosaïque de Briare est situé sur le site de la manufacture, créée en 1837 par la société Brisset, Arambre et Cie. Après des épisodes difficiles, l’industrie prend son essor grâce à deux innovations techniques capitales : Jean-Félix Bapterosses, qui rachète la Manufacture de Briare en 1851, utilise une nouvelle machine qui permet de produire 500 boutons à la fois ; les émaux sont fabriqués préformés, ce qui rend inutile l’utilisation d’une marteline pour découper les tesselles formant la mosaïque. En outre, la production de perles, très prisées pour leur qualité partout dans le monde, connaît un développement spectaculaire. Sans oublier une conjoncture artistique favorable : l’Art nouveau, qui s’impose en architecture et en décoration, crée une demande croissante en émaux et en mosaïques.

La reconnaissance mondiale de la qualité et de la beauté des émaux et mosaïques de Briare vaudra à la société l’appellation de « Cité des Perles ». La manufacture conserve depuis 160 ans un style unique, qui a su évoluer avec le temps. Elle répond aux exigences esthétiques d’une clientèle en quête d’originalité en proposant un éventail de formes et une palette de coloris des plus variés.

Les créateurs sont également intéressés : nombre de mosaïques artistiques contemporaines sont réalisées en émaux de Briare. Les pièces exposées au musée permettent de se faire une idée de la diversité des formes et des teintes, tout en découvrant l’histoire du lieu et des techniques employées pour fabriquer ces merveilles.

Musée des Émaux et de la Mosaïque de Briare – 4, rue des Vergers – 45250 Briare

 

VISITE DES CAVES DES COTEAUX GIENNOIS

Le riche patrimoine culturel de Gien et de ses environs invite à découvrir ses multiples facettes. Ici, l’Histoire et la culture vinicole s’entremêlent, pour le plus grand plaisir du visiteur qui s’émerveillera devant les trésors architecturaux tout en goûtant les vins du cru. Les caves constituent donc une étape incontournable. D’autant plus que la qualité des vins des Coteaux du Giennois leur a valu la reconnaissance A.O.C., en 1998.

Le vignoble, situé sur les Coteaux de la Loire, dans la Nièvre et le Loiret (entre Gien et Cosne-sur-Loire), pousse sur des sols siliceux ou calcaires. En plein essor, il donne des vins authentiques – issus des cépages sauvignon blanc, pinot noir et gamay noir à jus blanc ou « gamay beaujolais » –, qui révèlent l’originalité de leur terroir.

Les 200 hectares de vignes des Coteaux du Giennois s’étendent sur 14 communes : Alligny, Beaulieu, Bonny, Briare, Cosne-sur-Loire, Gien, La-Celle-sur-Loire, Myennes, Neuvy, Ousson, Pougny, Saint-Loup, Saint-Père et Thou.



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com