Communique de presse, le 30 Août 2018 - Le riche patrimoine culturel de Gien et de ses environs invite à découvrir ses multiples facettes. Ici, l’Histoire et la culture vinicole s’entremêlent, pour le plus grand plaisir du visiteur qui s’émerveillera devant les trésors architecturaux tout en goûtant les vins du cru. Les caves constituent donc une étape incontournable. D’autant plus que la qualité des vins des Coteaux du Giennois leur a valu la reconnaissance A.O.C.

 

1998-2018 : 20 ans et plein de talents !

En septembre, les vignerons des Coteaux du Giennois et l’Office de Tourisme de Gien lancent les pré-vendanges de la cuvée spéciale « 20 ans et plein de talents ! », pour célèbrer le 20ème anniversaire de l’appellation.

Le vignoble, situé sur les Coteaux de la Loire, dans la Nièvre et le Loiret (entre Gien et Cosne-sur-Loire), pousse sur des sols siliceux ou calcaires. En plein essor, il donne des vins authentiques – issus des cépages sauvignon blanc, pinot noir et gamay noir à jus blanc ou « gamay beaujolais » –, qui révèlent l’originalité de leur terroir.

Les 200 hectares de vignes des Coteaux du Giennois s’étendent sur 14 communes : Alligny, Beaulieu, Bonny, Briare, Cosne-sur-Loire, Gien, La-Celle-sur-Loire, Myennes, Neuvy, Ousson, Pougny, Saint-Loup, Saint-Père et Thou.

 

DES PÉPINS AUX CÉPAGES

L’histoire de rois et des évêques donne à voir et à boire, quand les nobles palais se régalaient du divin breuvage né des vignobles locaux. La tradition vinicole des Coteaux du Giennois remonte au IIème siècle, comme l’atteste la découverte de pépins de raisins datant de cette époque, lors de fouilles archéologiques à Cosne-sur-Loire.
Six siècles plus tard, en 849, le roi Charles le Chauve confirme une donation de maisons et de vignes au collège de l’église Saint-Laurent-de-Cosne. En 1218, des vins du Giennois sont fournis à la cour royale de Philippe Auguste, à Paris. Quelques décennies s’écoulent avant la construction à Cosne, entre 1254 et 1262, d’un superbe château par l’évêque d’Auxerre. Entouré de vignobles et abritant une vaste cuve, le site constitue une étape majeure sur la route des vins du Giennois.


LE CHARME DES VIGNES AU BORD DE LOIRE

Au fil des siècles, l’extension des Coteaux du Giennois va de pair avec la construction de nombreux lieux de culte et monuments dans la région, comme l’abbaye cistercienne et la commanderie des Templiers, à Myennes.

Le riche patrimoine et le paysage au charme bucolique semé de villages typiques, tels Ousson-sur-Loire, Pougny et Thou, font de ce parcours vinicole dans le Giennois un enchantement pour les yeux comme pour les papilles… et une occasion d’enrichir sa cave de quelques bonnes bouteilles.

 Dégustation des vins

• Le blanc exprime des notes minérales, coings et fleurs blanches. Les blancs du Coteaux du Giennois donnent de belles expressions du cépage sauvignon sur des notes fraîches. Production : 5007 hl en 2015.
• Les rouges, provenant de l’assemblage de pinot noir et de gamay sont fins et fruités, aux arômes de fruits rouges et noirs développant des notes poivrées. Le côté friand et parfumé du pinot noir et la vivacoté du gamay s’équilibrent en un assemblage harmonieux. Production : 2782 hl en 2015.
• Les rosés, fins et délicats, aux notes légèrement poivrées, expriment des arômes de pêches de vigne. Production : 964 hl en 2015.

 

GIEN ATTIRE DE NOMBREUX CONNAISSEURS ET AMATEURS DE VINS

Les vignobles de la région de Gien fournissent aux touristes une thématique autour de laquelle peuvent être organisés des parcours mêlant dégustation, visites de musées, instants gourmands et immersion dans la nature.

Proche des A.O.C Sancerre et Pouilly-Fumé, le vin Coteaux du Giennois est élevé sur des sols siliceux, sableux et calcaire, caractéristiques des rives de la Loire où sont plantées les vignes. La dégustation dans les caves et les repas gastronomiques arrosés de vin local ponctueront les visites dans la ville de Gien et alentours. Après un bon repas, une balade s’impose sur le Pont Canal de Briare, l’un des plus longs d’Europe, avec ses 662 m à parcourir à pied. Le musée des Deux Marines de Briare fait découvrir l’histoire de la navigation sur Loire et ses canaux. Le musée de la Mosaïque et des Émaux de Briare est aussi une merveille. De même, la faïencerie de Gien, mondialement connue, possède un musée riche en collections. Les gastronomes amateurs de vin seront admiratifs devant le raffinement des décors de la table. Quant à la saga du plus long fleuve de France, elle est détaillée au musée de la Loire, à Cosne-Courssur- Loire, dans l’ancien couvent des Augustins.Cosne-Cours-sur-Loire est situé sur la rive droite de la Loire, à 15 km de Sancerre, 18 km de Pouilly-sur-Loire, à 60 km de Nevers et à 190 km de Paris.



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com