Un dispositif cohérent et complet pour l'éducation à la sécurité routière 
 

Communique de presse - Au terme dun travail en commun mené depuis plusieurs mois, le ministre de léducation nationale, de lenseignement supérieur et de la recherche et le ministère des transports, de léquipement, du tourisme et de la mer viennent dachever le dispositif réglementaire déducation à la sécurité routière par la publication au journal officiel du 27 mars 2007 du décret interministériel n°2007-429 du 25 mars 2007 et de larrêté interministériel du 25 mars 2007.


Ces deux textes étendent à tous les jeunes lobligation de recevoir une éducation à la sécurité routière afin dacquérir des comportements responsables, quel que soit leur lieu ou leur mode de scolarisation ou de formation.
Sont ainsi concernés les jeunes relevant des établissements denseignement du premier et du second degré publics, privés sous contrat ou hors contrat, des centres de formation dapprentis, des groupements détablissements (GRETA), ainsi que les jeunes Français scolarisés à létranger et les jeunes inscrits dans des établissements sous tutelle dautres ministères.

Le décret crée également une attestation déducation à la route (AER) pour les personnes qui présentent une déficience visuelle ne leur permettant pas de passer les épreuves des attestations scolaires de sécurité routière ou de lattestation de sécurité routière. Cette attestation leur est délivrée en qualité de piéton et de passager dun véhicule.

Les deux textes confortent la place dorénavant accordée à léducation à la sécurité routière dans le socle commun des connaissances et des compétences dont lun des sept piliers (compétences sociales et civiques) fait référence à lappropriation progressive des règles de la vie collective avant la fin de la scolarité obligatoire.