Le 16 août 2005, un avion colombien sécrasait au Venezuela, faisant 160 victimes, dont 152 Martiniquais. A lorigine de ce crash, deux causes principales ont été évoquées : la recherche du profit - au détriment de la sécurité - et linsuffisance des contrôles tant de lavion concerné que de la compagnie aérienne.

Après lémotion et la compassion, lheure nest-elle pas venue dagir ?

Le site "lettre de Martinique", animé par un Martiniquais, ouvre le débat au sujet de la sécurité aérienne.

Contact presse :

MAURICE Jean-Pierre

05 96 52 04 31

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.lettre-de-martinique.com