Jean-Michel Lacroix a été nommé recteur d'académie, directeur du Centre national d'enseignement à distance, en conseil des ministres le mercredi 20 juillet 2005, sur proposition du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, Gilles de Robien. Il a pris ses fonctions le 16 août 2005. Jean-Michel Lacroix succède à Olivier Dugrip, qui occupait ce poste depuis le 19 mars 2003, nommé recteur de l'académie de Dijon.

Jean-Michel Lacroix est né le 8 avril 1944 en Gironde. Spécialiste des études canadiennes et de l'Amérique du nord, il a fait des études de lettres à l'université de Bordeaux où il est lauréat de la faculté des lettres (prix spécial d'anglais) en 1965. Diplômé d'études supérieures, agrégé d'anglais en 1968 et docteur d'Etat (université de Paris III / Sorbonne nouvelle) en 1978, il enseigne à l'université Laval à Québec. Il est maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Bordeaux de 1971 à 1990, et tour à tour assistant agrégé, maître-assistant puis professeur à l'université de Bordeaux III. Il est professeur à l'université de Paris III (Institut du monde anglophone) depuis 1989.

Nommé recteur de l'académie de Besançon (août 1995 à juillet 1999), il est élu en mai 2001 président de la Sorbonne nouvelle / université de Paris III,. Il est recteur de l'académie d'Aix-Marseille de juillet 2002 à juillet 2004, puis de l'académie d'Orléans-Tours du 15 juillet 2004 au 20 juillet 2005, date à laquelle il est nommé recteur d'académie, directeur général du Cned.

Jean-Michel Lacroix a reçu la médaille de la protection judiciaire de la jeunesse (mai 1998) ainsi que la médaille du service méritoire (à titre civil) du Canada (mars 2002). Il est également chevalier dans l'Ordre national du Mérite (mai 1996), commandeur des palmes académiques (novembre 2002) et chevalier de la Légion d'honneur (avril 2003).

Très impliqué dans l'étude de la civilisation de l'Amérique du nord et de l'histoire nord-américaine, il participe à des formations de recherche et des activités scientifiques aux niveaux national et international. Il est notamment responsable du Centre d'études canadiennes / cultures nord-américaines de Paris III depuis 1990 (équipe d'accueil EA 177). Il est membre du groupe de travail européen sur les études canadiennes (European network) depuis 1990.

Il a présidé l'association française d'études canadiennes de 1994 à 2003 et l'association internationale d'études canadiennes de 1989 à 1991. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont une "Histoire des Etats-Unis" (Presses universitaires de France, 2e éd., mise à jour 2001).

Autres ouvrages de Jean-Michel Lacroix
Jean-Michel Lacroix, Jacques Leclaire, Jack Warwick,
Margaret Atwood : The Handmaid's Tale,
Publications de l'université de Rouen, 1999.

Jean-Michel Lacroix, et al.,
Margaret Atwood : The Handmaid's Tale, the Power Game,
Presses de la Sorbonne nouvelle, 1998.

Jean-Michel Lacroix, Jean Cazemajou,
La guerre du Vietnam et l'opinion publique américaine (1961-1973),
Presses de la Sorbonne nouvelle, 2e éd., 1992.

Jean-Michel Lacroix,
Anatomie de la presse ethnique au Canada,
Bordeaux, MSHA/PUB, 1988.

Jean-Michel Lacroix, et al.,
Canada et Canadiens,
Presses universitaires de Bordeaux, 3e éd., 1994.

Jean-Michel Lacroix,
Violence et télévision : autour de l'exemple canadien,
Presses de la Sorbonne nouvelle, 1997.

Jean-Michel Lacroix, et al.,
Les Minorités et l'Etat,
Presses universitaires de Bordeaux et Presses de l'université Laval, 1986.

Jean-Michel Lacroix,
Villes et politiques urbaines au Canada et aux Etats-Unis,
Presses de la Sorbonne nouvelle, 1997.

Jean-Michel Lacroix,
L'oeuvre de Hugh Kelly (1739-1777) : Contribution à l'étude du sentimentalisme anglais,
Presses universitaires de Lille, 1978.

Jean-Michel Lacroix, et al.,
Métamorphoses d'une utopie : le pluralisme ethno-culturel en Amérique,
Presses de la Sorbonne nouvelle, éditions Triptyque, 1992.