Label indépendant. Street Album réunissant 22 titres, 13 artistes invités.

Communiqué de presse - Mercredi 9 Novembre 2005 - Retour au Rap Underground qui a donné un sens à la culture Hip-Hop, et qui a fait naître les grand artistes des années 80-90, dabord aux Etats-Unis (Tupac, Notorious Big, LL Cool J), puis en France (I Am, La Brigade, La Cliqua).

Retour au Rap capable de tisser des liens. Au Rap qui provoque des idées nouvelles. Au Rap qui donne espoir. Et qui se bat contre ce qui est devenu un cliché : le Rap de la violence gratuite.

Pourquoi ce besoin de redéfinir le Rap Underground ?

Par urgence.

Lidée vient de Jo Dalton, ancien membre de gang dans les années 90, athlète de haut niveau, plusieurs fois champion de France en Tae Kwon Do.

Il a connu la précarité, lexclusion, la prison, et ce malgré une envie de vouloir sintégrer, un père sénateur français (en 1962), et des ancêtres qui se sont battus pour la France au cours des deux guerres mondiales.

Son langage ? Rester positif. Servir dexemple aux jeunes par son expérience sportive et musicale, et ses années passées dans ces quartiers difficiles en tant quéducateur. Il veut que le Rap soit un outil de construction et quil cesse dalimenter les clichés qui attisent la haine.

Pourquoi ce disque ?

Pour redonner la voix à ceux quon est en train dobliger au silence au sein même de leur communauté. A commencer par les femmes à qui on commence à donner de lespace dans un milieu réputé « macho ».

Parce que le Rap est aujourdhui trop souvent récupéré par ceux qui ont compris comment se faire de largent sur son dos.

Parce quil est aussi un moyen facile pour attiser la violence lorsquon se trouve dans la précarité, la frustration.

Parce que les jeunes des quartiers difficiles, répondent à lincitation et à la volonté de manipulation de certains hommes politiques ou de personnages qui ont de linfluence et des intérêts au sein de ces quartiers (leaders de petits groupes, dealers). Les uns répondent aux clichés que les autres alimentent afin de mener à bien une politique dexclusion.

Or le Rap, sil est révolutionnaire, il est surtout lexpression dune recherche de solution.

Projets à venir : Album-DVD : Jo Dalton en octobre 2006. Long métrage fiction 2007-2008.