Nouvelles actions des routiers pour des mesures d'urgence - communiqué de presse - Des routiers mènent lundi matin de nouvelles opérations "escargot" dans plusieurs régions françaises pour demander au gouvernement de nouvelles mesures en faveur de la profession, confrontée à la hausse du prix du gazole. En Ile-de-France, trois opérations "escargot" était en cours en début de matinée, a annoncé le Centre national d'information routière (Cnir). Sur l'A10 vers Paris, les trois voies étaient ralenties entre Janvry et Champlan. Sur l'A6 vers Paris, deux voies étaient ralenties entre Evry et Grigny et sur la N118, deux voies étaient ralenties entre Les Ulis et Vélizy.


Dans le Nord, plusieurs opérations étaient signalées par le Cnir sur l' A1, au niveau de Lesquin dans le sens Lille-Paris et au niveau d'Arras en direction de Béthune. Sur l' A26 une action était en cours au niveau de Saint-Omer en direction de Béthune.
Dans l' Est, trois barrages filtrants étaient installés : sur l' A33 à Saint-Nicolas-de-Port, l' A330 à Richardménil et l' A36 à Lariviere. L'accès à l' A4 sur la N44 était bloqué à Cormontreuil.
Sur la rocade de Bordeaux, une cinquantaine de routiers ont installé des barrages filtrants, a-t-on appris auprès des organisateurs et de la police. Ils autorisaient le passage de automobiles mais pas celui des poids-lourds.

"Les entreprises sont en train de mourir. Il est urgent que des mesures soient prises", a déclaré Jacques Barrère, un responsable de la FNTR en Aquitaine. "Malgré nos actions précédentes les négociations en cours avec le gouvernement n'ont pas avancé", a-t-il ajouté.

En Poitou-Charentes, 30 à 40 poids-lourds participaient à des opérations "escargot" sur les grands axes, au départ d'Angoulême (Charente), Poitiers (Vienne) et Niort (Deux-Sèvres).
En Rhône-Alpes, une opération "escargot" était en cours sur l' A7 à Chasse-sur-Rhône, au sud de Lyon et un barrage filtrant était installé sur l' A42 à Beynost, selon le Cnir.
Dans l' Ouest, un barrage filtrant était signalé sur la N12 à Dreux (Eure-et-Loir).
Dans les Alpes-Maritimes, des opérations "escargot" étaient engagées sur l' A8 en direction d'Aix-en-Provence, entre Nice-Saint-Augustin et Nice-Saint-Isidore. Le secteur de l'aéroport sera fortement perturbé, prévient le Cnir.
Au Havre (Seine-Maritime), des routiers distribuaient des tracts au niveau de l' échangeur numéro cinq sur l' A29.

Certains transporteurs routiers, notamment de l' Unostra et de la FNTR, estiment ne pas avoir obtenu du gouvernement suffisamment de mesures d'urgence lors des précédentes rencontres. Le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau avait annoncé le 5 juin l'étalement des délais de paiement des charges fiscales et sociales et un remboursement anticipé par l' Etat de la TIPP (taxe intérieure sur les produits pétroliers).

Le gouvernement a en outre favorisé l'adoption par l' Assemblée Nationale d'une disposition favorisant la répercussion de la hausse du coût du gazole sur les clients des transporteurs.

Jean-Baptiste Vey, édité par Pascal Liétout