Le 15 décembre dernier, la société KRAFT FOODS a publié sur son site officiel www.kraftfoods.fr/kraft/page?siteid=kraft-prd&locale=frfr1&PagecRef=2490&Mid41 un communiqué relatif à laction en justice quelle mène contre moi.
Ce communiqué, dans ces diverses affirmations, est très loin de la vérité.

Milka BUDIMIR

Premièrement, la société KRAFT FOODS prétend que la page de garde de mon site était à lorigine de couleur mauve. Cette affirmation est sans pertinence car la société KRAFT FOODS est titulaire dune marque de couleur mauve lilas et non mauve.

De plus, la couleur mauve lilas ne peut être confondue avec de la page de garde de mon ancien site (VOIR).
Par ailleurs, les courriers de la société KRAFT FOODS, toujours envoyés avec accusé de réception, nétaient pas des propositions de conciliation mais des ultimatums (VOIR) .
Aujourdhui, la société KRAFT FOODS me propose comme solution amiable de ne réclamer aucune somme, de prendre en charge les frais liés au dépôt et à ladministration du site « milka.fr » de sa création jusquà aujourdhui et de prendre à sa charge le dépôt du nom de domaine « milkacouture.fr ».

Cette proposition mest entièrement défavorable car ma clientèle, locale essentiellement, me connaît sous le nom de Milka, et que déventuels clients nauraient nullement le réflexe de rechercher « milkacouture ».

De plus, je ne vois pas quelle somme la société KRAFT FOODS pourrait me réclamer car je ne lui ai causé aucun dommage.

Pour illustrer le préjudice quelle subirait, la société KRAFT FOODS invoque lexistence dun lien entre mon site milka.fr et le site www.food.fr qui propose la vente de pizza dans la région de Valence. Cest dire le sérieux de ses prétentions.

Cela supposerait que les amateurs de chocolat à la recherche du site officiel Milka changeraient davis pour acheter des pizzas dès lors quils arriveraient sur mon site et utiliseraient le lien avec www.food.fr.

De plus, le référencement de mon site ninterdit nullement aux internautes qui le souhaitent, daccéder aux sites officiels de la société KRAFT FOODS car mon site « milka.fr » napparaît, en général, pas avant le 41ème rang du moteur de recherche. Aucun détournement de clientèle nest donc possible.

Je conclurai ce communiqué en rappelant que la société KRAFT FOODS prétend être toujours « à la recherche dune solution la plus satisfaisante pour les deux parties ».

En réalité, la société KRAFT FOODS na jamais proposé une « solution satisfaisante ». Elle a seulement voulu obtenir de moi labandon pure et simple de mon nom de domaine en me concédant seulement, après deux ans de résistance de ma part à leur ultimatum, le remboursement des frais que javais engagés sur ce site depuis sa création jusquà ce jour.

Je remercie très vivement les centaines dinternautes qui mont manifesté par mail leur soutien dans une affaire qui leur semble typique de la volonté de certaines grandes entreprises de faire la loi sur internet.


Fin du communiqué.