Face à l'inflation, il faut accroître le pouvoir d'achat  
   
La nouvelle hausse des prix du mois de mars, de 0,6% (1,9% sur un an), confirme, si besoin était, la priorité sociale et économique daccroître la consommation et donc de laugmentation du pouvoir dachat des salaires.

Cest pourquoi Force Ouvrière confirme la nécessité:

> dans le public, douvrir rapidement la négociation sur la refonte de la grille indiciaire;
> dans le privé, de convoquer rapidement et sans attendre le mois de juin, les commissions mixtes paritaires dans les branches où les minima conventionnels sont inférieurs au SMIC.

Par ailleurs, Force Ouvrière rappelle que les pouvoirs publics doivent conditionner les aides aux entreprises à des accords de salaire. Cest en particulier le cas pour lintéressement ou les exonérations de cotisations sociales.

Cest en fonction des réponses gouvernementales que Force Ouvrière se positionnera lors de sa commission exécutive du 21 avril.