Chirac navait vraiment rien de nouveau à dire. Il répétait une fois de plus que la constitution européenne ne rendrait pas les choses plus inacceptables en France, mais sans répondre aux préoccupations de ceux qui trouvent que le sort des classes laborieuses est de toute manière inacceptable dans ce pays.

Quant à la nouvelle impulsion promise par Chirac, quest-ce que cela signifie ? Depuis des années en matière de « nouvelle impulsion », les travailleurs nont connu que de nouvelles attaques contre leurs conditions et leur niveau de vie. 
Le soi-disant modèle que Chirac prétend défendre avec la constitution européenne, cest celui qui est responsable du chômage, de la précarité et de la baisse du niveau de vie. 
On ne peut que dire « non ».