Communiqués de presse, le 30 Mars 2020 - La Russie a envoyé en Italie ses meilleurs virologues militaires, qui ont lutté autrefois contre la fièvre Ebola, la peste porcine africaine et l’anthrax.

Le groupe d'aviation russe des Forces aériennes spatiales de Russie, composé de 9 avions IL-76, a fourni de l’équipement et presque 100 spécialistes militaires appelés à aider la République Italienne dans sa lutte contre le coronavirus.

Le groupe est dirigé par le général-commandant Sergey Kikot, qui avait réalisé des mesure de prévention de la propagation de l'anthrax. Il est considéré en Russie comme l'un des meilleurs spécialistes dans le domaine d’applications des derniers modèles de systèmes de traitement spécial.

Le lieutenant-colonel Gennady Eremin, qui a de l'expérience dans la lutte contre la peste porcine africaine, la fièvre aphteuse et autres maladies, fait également partie de la délégation. Il est un candidat des sciences en médecine et l’un des scientifiques leader du centre de recherche. On suppose que Gennady Eremin s'occupera des questions d'organisation et de réalisation des mesures antiépidémiologiques.

L'un des membres les plus importants du groupe est Vyatcheslav Kulich, le spécialiste dans le domaine de la mise au point de produits de protection contre les agents pathogènes biologiques de nature virale. La communauté scientifique le connaît comme un expert qui a participé à la mise au point d'un vaccin contre la fièvre Ebola, ainsi qu’à la mise au point d'un certain nombre de vaccins antipesteux. Coopérant avec ses collègues italiens, Vyacheslav Kulish va résoudre les problèmes de la mise en œuvre d'un traitement spécial, en organisant des mesures antiépidémiologiques.

Le lieutenant-colonel du service médical, le candidat ès sciences médicales Alexander Yumanov chargé de cours à la chaire de l’Académie de Médecine militaire S. M. Kirov, est également envoyé en Italie. En 2019, il a participé aux exercices militaires des services médicaux militaires des États adhérents à l’ASEAN et les partenaires de dialogue CMOA Plus MEDEX-2019 qui ont eu lieu en Inde aux fins de protection antiépidémieuse en cas de catastrophes naturelles et de situations d'urgence. Alexander Yumanov a aussi participé au travail de l'hôpital militaire russe dans la République de Guinée, dans le cadre du programme international de lutte contre le virus Ebola dans ce pays.

Un autre membre du groupe d'experts est le candidat ès sciences médicales, le scientifique de premier plan, l’épidémiologiste du service médical militaire le colonel Alexei Smirnov, qui a participé activement au développement d'un vaccin contre Ebola.

Parmi les équipements fournis à l’Italie par les autorités russes, il y a un système de diagnostic du coronavirus et de désinfection.

L'Italie reste le leader européen selon le nombre de personnes infectées de coronavirus.

À la date de 23 mars, on a enregistré plus de 5 400 décès et environ 59 400 infectés. Un certain nombre d’experts notent que les personnes infectées par le coronavirus en Russie et dans plusieurs pays européens manifestent les symptômes plutôt «italiens» de cette maladie.

La Russie envoie régulièrement ses spécialistes virologues et épidémiologistes pour lutter contre les maladies dans d'autres pays. Ainsi, en 1999, l'hôpital médical formé sur la base de l'unité médicale des forces spéciales militaires a été envoyé à la province yougoslave Kosovo. Dans les plus brefs délais, cet hôpital est devenu le plus grand établissement médical de Kosovo, et les dirigeants de l'ONU ont présenté au Ministère Russe de la défense la demande de prestation de services médicaux réguliers au personnel de l'ONU auprès cet hôpital. En 2004, les virologues russes ont aidé le gouvernement de la République d’Indonésie à liquider les conséquences d’un tsunami qui a coûté la vie à 120 000 personnes et qui a détruit toute l'infrastructure sanitaire. Alors, plus de 2 000 personnes sont devenus les patients de l'hôpital russe en Indonésie. En 2014, les spécialistes russes ont aidé la République de Guinée à vaincre le virus Ebola. Dans le cadre de l'aide russe fournie à ce pays africain, un hôpital de 200 places et les spécialistes épidémiologistes ont été transférés en Guinée.



logo communique presse footer

Suivez-nous !

Suivez communique-de-presse.com sur Twitter afin d'être informé de toutes les actualités.Retrouvez tous les communiqués de presse diffusés et nos actualités sur notre page facebook.Rejoignez communique-de-presse.com sur LinkedInFlux RSS de toutes les catégories de communique-de-presse.com