Le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative a engagé une
démarche globale de modernisation du réseau de ses établissements, articulée autour de
la rénovation de leur mode de gestion et de la rationalisation de limplantation de leurs
sites.
Dans ce cadre, une réflexion a été conduite sur la situation du CREPS dIle-de-
France, créé en 2001 à loccasion du rattachement de létablissement de Montry au
CREPS de Châtenay-Malabry. Cette réflexion a mis en évidence le fait que le site de
Châtenay-Malabry accueille dores et déjà la presque totalité des pôles France et espoirs
installés dans le CREPS. Par ailleurs, il apparaît que se sont installées au fil du temps sur
le site de Montry diverses activités sans lien direct avec la spécialité dun établissement
public national. Au regard de cette situation et afin de préserver la capacité du CREPS à
poursuivre son développement, au bénéfice de lensemble de la région Ile-de-France, il a
été décidé de recentrer son activité autour du site de Châtenay-Malabry, en procédant à
la fermeture du site de Montry à compter du 1er septembre 2005.
Les activités développées sur le site de Montry et qui relèvent de la spécialité de
létablissement public national concernent principalement lorganisation de sessions de
formation. Est également implanté sur le site un pôle Espoir de tennis de table qui sera
redéployé dans le cadre de la refonte en cours des filières daccès au sport de haut
niveau.
En termes dorganisation de formations, le potentiel du CREPS dIle-de-France
nest pas altéré par le redéploiement sur Châtenay-Malabry : lensemble des emplois de
personnels techniques et pédagogiques en poste à Montry reste affecté au CREPS dIlede-
France.
95, avenue de France - 75650 PARIS CEDEX 13 - Tél : 01 40 45 90 00
http://www.jeunesse-sports.gouv.fr
2
Le directeur du CREPS dIle-de-France a reçu mandat de redéfinir les conditions
dorganisation des sessions de formations à compter du 1er septembre 2005, en veillant
notamment à ce que les stagiaires engagés dans un cursus de formation se terminant audelà
de cette date ne soient en rien pénalisés par le recentrage de létablissement.
Les conséquences de ce redéploiement des activités du CREPS sur la situation des
personnels fera lobjet dun examen très attentif. Chaque agent concerné bénéficiera
dun examen individuel de sa situation.
Les personnels administratifs, techniques, ouvriers et de service (ATOS) qui
travaillent à Montry devront quant à eux participer aux mouvements organisés en 2005
dans leur corps dorigine. La situation de ces agents fera lobjet dun examen particulier
et ils bénéficieront de mesures dites de « carte scolaire. » leur donnant une priorité
pour retrouver une affectation conforme à leurs vux.
Chaque agent rémunéré par le Ministère est destinataire dune lettre du directeur
du personnel et de ladministration linformant personnellement des décisions prises et
des dispositions arrêtées pour gérer au mieux leurs conséquences.
Afin que lensemble de ces perspectives puisse être présenté aux représentants
du personnel, le comité technique paritaire de létablissement sera très prochainement
convoqué.
Concernant le devenir du domaine de Montry qui représente une emprise de 45
hectares, aucune décision nest arrêtée à ce jour. Toutefois, il est clair que lEtat na pas
vocation à rester durablement propriétaire dun site qui ne sinscrit plus dans la conduite
des politiques nationales.
Il faut noter que plusieurs utilisateurs extérieurs ont pu simplanter sur le
domaine dans le cadre de baux et de conventions diverses : le district de football de
Seine-et-Marne, un centre technique de la Fédération Française de Cyclisme, une école
primaire internationale privée de statut associatif. Lensemble de ces conventions
doccupation feront lobjet dun examen attentif avec les cocontractants pour déterminer
quel doit être leur devenir après le 1er septembre 2005.
Lensemble de ces décisions vise à conforter le réseau des établissements en le
recentrant sur ses spécialités. En conséquence, aucune autre mesure de fermeture de
site ou détablissement du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie
Associative nest envisagée.
Contact presse Amel Bouzoura Tél 01 40 45 90 29 / Fax. 01 40 45 94 83