Date
Catégories
Auteurs

Les chômeurs contraints d’accepter la précarité pour éviter l’exclusion

20 Sep 2005

Réforme du contrôle des chômeurs : Les chômeurs contraints daccepter la précarité pour éviter léxclusion

Paris, le 20 septembre 2005 – COMMUNIQUE DE PRESSE – La réforme du contrôle des chômeurs du gouvernement Villepin, complétée par une circulaire, a été rendue publique en début de semaine. Cest un
mauvais coup de plus contre les chômeurs, un pas de plus vers la démolition du code du travail. Ajouté au dispositif de Contrat Nouvelle Embauche et sa période dessai de deux ans, cest un projet de société que la droite veut imposer contre la volonté des françaises et des français, le choix entre exclusion et précarité.

Les formules « doffre demploi valable » ou de caractère « réel et sérieux » de la recherche demploi contribuent à stigmatiser des hommes et des femmes qui souffrent du chômage. Eradiquer le chômage ne signifie pas traquer les chômeurs, cest une dérive dangereuse qui trouve aujourdhui une illustration dans cette réforme.

Le gouvernement Villepin laisse, ainsi, les mains libres aux patrons pour proposer des salaires très bas et une systématisation de la précarité. La droite est en train dexaucer les vux du MEDEF, qui pourra disposer dune main duvre bon marché, corvéable à merci. Cette attitude irresponsable risque davoir des conséquences extrêmement graves sur la vie de milliers dhommes et de femmes, contraints daccepter la précarité pour éviter lexclusion.

Parti communiste français

Laisser un commentaire