Date
Catégories
Auteurs

Les conquêtes 2015 d’Orange

05 Juil 2010

Orange dévoile son nouveau projet : « conquêtes 2015 »

Stéphane Richard, Directeur Général de France Télécom-Orange, a dévoilé lundi 5 juillet devant la presse son projet dentreprise: un plan daction à 5 ans intitulé « conquêtes 2015 », destiné à définir les enjeux et perspectives du Groupe, clarifier ses métiers, et retrouver un esprit de conquête et la fierté dappartenance à Orange.

conquêtes 2015 : la réponse aux grands enjeux
Ce projet a été façonné par trois enjeux majeurs :

 

  • une crise sociale sans précédent en France,
  • un écosystème en pleine mutation avec laccélération du développement
    des technologies et des usages notamment autour de limage : 50
    milliards de terminaux connectés sur la planète en 2020, 6 milliards de
    milliards doctets transportés chaque mois par internet, 2 000 ans de
    vidéos sur You Tube, et des clients qui attendent une qualité de
    service irréprochable, mais aussi des tarifications adaptées, la
    sécurité de leurs données, etc.
  • un environnement concurrentiel et réglementaire tendu : intermédiation
    des nouveaux acteurs de lInternet, impact des baisses des prix régulés
    sur les marchés de gros, etc.

conquêtes 2015 : une méthodologie innovante de co-construction
Pour répondre à ces enjeux, Orange a fait le choix dune démarche
inédite de co-construction, à la fois géographique et par métiers. A
partir du mois de mars, des réunions denviron 50 personnes ont été
organisées avec les différents pays et métiers du Groupe pour définir
des orientations, qui ont été retravaillées ensuite à 500. Ces 500
managers de tous les métiers et pays ont ensuite partagé les réflexions
avec leurs équipes. Cest la convergence de tous ces partages de points
de vue et retours de réflexion qui a abouti au projet « conquêtes 2015
».

conquêtes 2015 : un projet décliné en 4 axes
Avec « conquêtes 2015 », Orange sadresse simultanément à ses salariés,
à ses clients, à ses actionnaires et plus largement à la société dans
laquelle lentreprise évolue, et sengage concrètement en sappuyant
sur des plans dactions.

 

  • La conquête de lengagement des salariés du Groupe : pour Orange, la
    priorité, la première conquête, ce sont les femmes et les hommes
    d’Orange. Lentreprise sengage à être un groupe où il fait bon
    travailler grâce à une nouvelle vision des Ressources Humaines, un
    nouveau style de management et des valeurs communes. Un engagement qui
    a déjà été initié avec notamment la création dOrange campus, pour
    fédérer une communauté de managers dès janvier 2011 à Paris, puis au
    printemps, à Serock en Pologne, Madrid, Bordeaux, Marseille, Nancy,
    Rennes, et 6 sites hors dEurope (Atlanta, Dakar, Nairobi, New Delhi,
    Rio et Singapour). Les systèmes dinformation, qui sétaient beaucoup
    complexifiés au fil des années, seront largement simplifiés, jusquà la
    refonte totale de certaines parties. En France, pour faire face à son
    défi démographique, le Groupe prévoit de recruter 10 000 salariés sur
    la période 2010-2012, lensemble des mesures prévues dans le nouveau
    contrat social en France représentant une enveloppe de 900 millions
    deuros sur cette même période, hors économies attendues sur le
    programme TPS (temps partiel seniors) et départs naturels.
  • La conquête des réseaux : Orange réaffirme quils constituent son cur
    de métier et son avenir. Cest sur son réseau et le savoir-faire de ses
    techniciens que le Groupe sest construit, cest aussi la fierté de ses
    salariés. La conquête des réseaux passe par un accroissement de la
    couverture et du débit, fixe comme mobile, dans les pays matures comme
    dans les pays émergents. Dici 2015, Orange investira 2 milliards
    deuros dans le déploiement de la fibre optique en France, garantissant
    la couverture de 40% des foyers et en étant présent dans toutes les
    régions de métropole dici 2012, et dans tous les départements dici
    2015 (y compris 3 départements doutre mer). Par ailleurs, lopérateur
    se tient prêt dun point de vue technique et technologique à lancer le
    LTE dès que la réglementation le permettra. Orange investira également
    dans la monétisation du trafic de données sur les mobiles ou le
    déploiement de réseaux « verts », comme le programme Oryx dantennes de
    téléphonie mobile fonctionnant à lénergie solaire en Afrique.
  • La conquête du client : Orange est lopérateur « universel », populaire
    et ambitionne de devenir lopérateur de confiance. Pour reconquérir la
    confiance de ses clients, il faut dabord améliorer la  qualité de
    service et la relation client, en valorisant notamment davantage la
    fidélité des clients existants.  Lambition dOrange est doffrir à ses
    clients la meilleure expérience parmi tous les opérateurs, et ceci à
    chaque étape de la relation : analyse des besoins, préconisations,
    assistance à lusage, migrations, maîtrise des dépenses, etc. Orange
    doit devenir le « coach multimédia » de ses clients en les accompagnant
    et en facilitant leur vie numérique. Orange poursuivra sa stratégie de
    croissance par linnovation, que ce soit par loptimisation de la
    qualité de la voix, lenrichissement de la carte SIM, mais aussi le
    développement de nouveaux services tels quOrange Care (garantie,
    assurance, aide en ligne) et des offres dans les domaines de la santé,
    de léducation ou encore des services de paiement ou de transfert
    (programme Orange Money en Afrique)..
  • La conquête de linternational : lambition du Groupe est de retrouver
    aussi un esprit de conquête dans le domaine du développement
    international, sur la base dune politique dacquisition inchangée dans
    laquelle aucune opération « transformante » nest envisagée. Dans les
    pays émergents, il est en particulier prévu un doublement du chiffre
    daffaires dici 5 ans. 


Enfin, sur lensemble de ses marchés, Orange ambitionne de passer de
près de 200 millions de clients aujourdhui à 300 millions dici 2015.

Par lexcellence de lexécution de ce projet, le Groupe entend
démontrer quil est capable de tirer parti de la croissance numérique
et relever ainsi le défi de la conquête des investisseurs. Le suivi de
la mise en oeuvre des quatre directions stratégiques de ce projet
sappuiera sur un chiffrage des plans dactions jusquà 2015 qui
constitue la phase 2 du projet de mi-juillet à lautomne 2010. 
France Télécom réitère sa guidance de génération de 8 milliards deuros
de cash-flow organique pour 2010 et 2011, hors acquisition de spectre
et de licences, hors litige sur la Taxe Professionnelle, et y compris
les bénéfices et coûts net de « conquêtes 2015 ». Les autres éléments
constituant la politique financière du Groupe restent inchangés.

contacts presse
Béatrice Mandine 01 44 44 93 93 [email protected]

 

Laisser un commentaire