Date
Catégories
Auteurs

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL: 4 AVRIL 2005

05 Avr 2005

 Ci-dessous les principaux points développés par Fred Eckhard, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan:

Déclaration du Secrétaire général après le décès de Jean-Paul II

Cest avec une profonde tristesse que jai appris le décès de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II.  Il était non seulement le guide spirituel de plus dun milliard dhommes, de femmes et denfants, mais aussi un avocat inlassable de la paix, un véritable pionnier du dialogue interreligieux et une force dynamique de la critique par lÉglise elle-même.

Jai eu le privilège de le rencontrer plusieurs fois au cours des dernières années.  Chaque fois, jai été frappé par son engagement à légard des Nations Unies, souhaitant que lOrganisation devienne, comme il lavait dit dans son allocution devant lAssemblée générale en 1995, « un centre moral où toutes les nations du monde se sentent chez elles, développant la conscience commune dêtre, pour ainsi dire, une famille des nations ».

Je présente mes plus sincères condoléances aux catholiques du monde entier et à tous ceux dont les esprits ont été touchés par ses prières et sa détermination à plaider sans relâche la non-violence et la cause de la paix.

Disparition de Jean-Paul II

Le Président de l’Assemblée générale, Jean Ping, a indiqué samedi dans une déclaration que la mort du pape Jean-Paul II constituait une grande perte pour la Pologne, pour le monde catholique et pour l’humanité en général.  M. Ping a en outre salué les remarquables contributions du souverain pontife à la promotion des valeurs des Nations Unies, dont le drapeau était aujourd’hui en berne pour saluer sa mémoire.

Liban

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la mise en uvre de la résolution 1559 (2004) du Conseil de sécurité, Terje Roed-Larsen, s’est entretenu hier à Damas avec le Président syrien, Bashar al-Assad, et son Ministre des affaires étrangères, Farouq al-Sharaa.  À lissue de ces entretiens, M. Roed-Larsen a indiqué que le Ministre syrien des affaires étrangères la assuré que le retrait intégral des troupes, des matériels et des services secrets syriens du territoire libanais serait achevé d’ici le 30 avril.  M. Roed-Larsen a par ailleurs indiqué avoir obtenu du Gouvernement syrien, sous réserve de l’accord des autorités libanaises, la possibilité de dépêcher une équipe des Nations Unies chargée de vérifier la mise en uvre de ce retrait.  Les Nations Unies et la Syrie, a-t-il dit, sont tombées d’accord sur la nécessité de mettre en uvre la résolution 1559 en vue d’assurer la stabilité et l’unité du Liban comme de la Syrie.

M. Roed-Larsen se trouve maintenant au Liban, où il s’est entretenu hier aujourdhui avec le Président du pays, Émile Lahoud, ainsi qu’avec son Premier Ministre, Omar Karamé, le Ministre des affaires étrangères, Mahmoud Hammoud, et le Président du Parlement, NabihBerri.  Leurs discussions ont porté sur la nécessité de garantir des élections libres et équitables comme initialement prévu.  L’Envoyé spécial rencontrera demain les Ministres de lintérieur et de la défense, ainsi que le chef d’État-major, avec lesquels il abordera les modalités du retrait des troupes et des services secrets syriens.

Déclaration du Secrétaire général concernant laccord ONU-Syrie sur le retrait des troupes

Le Secrétaire général de lONU se félicite de laccord conclu, hier à Damas, entre son Envoyé spécial, M. Terje Roed-Larsen, et le Gouvernement de la Syrie concernant le retrait intégral, dici au 30 avril 2005, des troupes, matériels et services de renseignements syriens, conformément aux exigences de la résolution 1559 (2004) du Conseil de sécurité.

Nomination d’Envoyés en prévision du Sommet du Millénaire

Le Secrétaire général de lONU est heureux dannoncer la nomination de MM. Dermot Ahern, Ministre des affaires étrangères de lIrlande; Ali Alatas, ancien Ministre des affaires étrangères de lIndonésie; Joaquin Chissano, ancien Président du Mozambique; et Ernesto Zedillo, ancien Président du Mexique, comme Envoyés pour le Sommet qui aura lieu à New York en septembre 2005.  Dans son rapport « Dans une liberté plus grande : développement, sécurité et respect des droits de lhomme pour tous », le Secrétaire général a souligné une vision audacieuse des mesures que doit prendre la communauté internationale pour relever les défis du 21e siècle.  Il a présenté aux dirigeants du monde un programme daction susceptible de faire avancer, de manière décisive, le monde vers les objectifs importants que sont la réduction de moitié de la pauvreté dans les 10 prochaines années, latténuation de la menace de la guerre, du terrorisme et des armes mortelles; et la promotion universelle de la dignité humaine.  Il a aussi appelé aux réformes les plus radicales des Nations Unies maintenant quelles sont arrivées à la 60e année de leur histoire.  Pour laider à promouvoir son ordre du jour global, le Secrétaire général a sollicité les bons offices de ces quatre éminents dirigeants du monde, à qui il a demandé dagir comme Envoyés, à la veille du Sommet.  Tous les quatre ont de lexpérience politique, une connaissance approfondie des relations internationales et sont fermement engagés en faveur de la cause des Nations Unies.  Les Envoyés aideront le Secrétaire général à promouvoir lordre du jour audacieux mais réalisable présenté dans son rapport.  À cette fin, ils voyageront à travers le monde pour mobiliser les dirigeants politiques, les représentants de la société civile, les universités et les médias.  Ils présenteront la série de propositions et susciteront un appui aux décisions qui doivent être prises par les chefs dÉtat et de gouvernement à leur Sommet de septembre consacré à lexamen de la mise en uvre de la Déclaration du Millénaire adoptée il y a cinq ans.  Le Secrétaire général souhaite exprimer sa plus profonde gratitude à ces personnalités pour avoir accepté de relever ce défi et dinvestir leur temps, leur énergie et leur sagesse politique pour laider dans ses efforts.

Le Secrétaire général devrait rencontrer, demain à New York, MM. Ahern, Alatas et Zedillo.

Soudan

Le Secrétaire général a prévu de s’entretenir demain avec le Procureur de la Cour pénale internationale(CPI), LuisMoreno-Ocampo, informé la semaine dernière du renvoi devant sa juridiction de la situation du Darfour.  M. Annan devrait remettre à cette occasion à M. Moreno-Ocampo la liste de noms établie par la Commission internationale d’enquête qui lui a présenté son rapport sur les violations du droit international humanitaire et des instruments relatifs aux droits de lhomme.  M. Moreno-Ocampo s’adressera à la presse vers 11 h 45.

Soudan Jan Pronk

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk, se trouvait aujourd’hui au Darfour, où il a visité un camp de personnes déplacées situé à El Geneina, dans l’ouest de la région.  M. Pronk s’est par ailleurs entretenu avec des membres de la commission de cessez-le-feu de lUnion africaine.  Demain, M. Pronk se rendra à Nyala, dans le sud du Darfour, pour poursuivre sa série d’entretiens avec les autorités soudanaises et les représentants de la communauté humanitaire.

Conseil de sécurité

Les membres du Conseil de sécurité ont tenu ce matin des consultations sur leur programme de travail pour le mois d’avril, qui a été approuvé.  Ils ont ensuite examiné, toujours en consultations, un projet de résolution relatif à l’enquête sur lassassinat de lancien Premier Ministre libanais, Rafik Hariri.  Les membres du Conseil se sont ensuite réunis en séance publique pour proroger, jusquau 4 mai 2005, le mandat de lOpération des Nations Unies en Côte dIvoire (ONUCI).

République démocratique du Congo (RDC)

Les Casques bleus de la Mission d’observation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) ont lancé samedi dernier à l’aube une opération de bouclage et de fouille dans les villages de Bolonzabo et Khodeza, situés à environ 40 kilomètres au sud-ouest de Bunia, la capitale du district de l’Ituri.  Selon la MONUC, ces deux localités abritaient des miliciens du Front de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI), le seul des groupes armés ayant systématiquement refusé de participer au programme de désarmement qui sest achevé vendredi dernier.  Les Casques bleus ont été pris pour cible par des belligérants et ont riposté, aucune perte n’ayant toutefois été à déplorer.  Selon des rapports préliminaires, certains miliciens auraient pris la fuite à l’arrivée des Casques bleus.  Cette opération entrait dans le cadre des actions de la MONUC visant les éléments récalcitrants opérant en Ituri, qui représentent une menace publique.

République démocratique du Congo (RDC) – Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé un appel à tous les groupes armés de l’Ituri pour démobiliser sans délai tous les enfants soldats en vue de leur permettre de rejoindre leurs familles et de retourner à l’école.  Selon l’UNICEF, plus de 3 000 d’entre eux ont rendu leurs armes depuis septembre dernier.  L’agence s’inquiète toutefois du fait que très peu de filles figurent parmi ces enfants démobilisés de plus en plus nombreux.  Par ailleurs, le général de division Babacar Gaye, du Sénégal, a pris aujourd’hui ses fonctions de Commandant de la Force de la MONUC.

Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA)

En attendant de trouver un successeur à Peter Hansen, le Secrétaire général a officiellement nommé Karen Koning AbuZayd, des États-Unis, Commissaire générale par intérim de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).  Mme AbuZayd était Commissaire générale adjointe de l’UNRWA depuis août 2000.  Des lettres ont été adressées à tous les États Membres pour leur demander de présenter des candidats à ce poste.

Programme alimentaire mondial (PAM) – Tsunami

Une centaine de jours après le passage du tsunami dans l’Océan indien, le Programme alimentaire mondial (PAM) est à nouveau entré en phase d’urgence, pour prêter secours à plus de 200 000 survivants du tremblement de terre qui a frappé l’Indonésie.  Mais le PAM n’a pas pour autant relâché ses efforts auprès des pays frappés par le tsunami, où 915 000 Sri-Lankais, 42 000 Maldiviens et 30 000 Somaliens reçoivent actuellement une aide alimentaire.  Par ailleurs, au Myanmar, les projets lancés dans le cadre du programme « vivres contre travail » sont en bonne voie, avec environ 8 000 survivants du tsunami employés à la reconstruction des ponts, des routes et des barrages en échange de produits alimentaires de base.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Louise Fréchette, a prononcé hier une allocution à l’occasion d’une conférence organisée à Waterloo, au Canada, à l’initiative du « Centre international pour linnovation en matière de gouvernance (CIIG) ».  Le thème en était les « Nations Unies face aux défis du 21e  siècle ».  Mme Fréchette a expliqué en quoi étaient nécessaires les réformes audacieuses et radicales exposées par le Secrétaire général dans son rapport « Dans une liberté plus grande: développement, sécurité et respect des droits de lhomme pour tous ».

Série de conférences du Secrétaire général

Le Secrétaire général a inauguré ce matin une série de conférences et de débats afin de célébrer le centenaire de la naissance de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Dag Hammarskjöld, qui coïncide selon lui avec une année dominée par la réflexion sur un système de sécurité collective, la lutte contre la pauvreté et un plus grand respect pour la dignité humaine.  M. Annan a ajouté que pour résoudre un problème, il n’y avait pas de meilleure solution pour un Secrétaire général que de se demander ce que Dag Hammarskjöld aurait fait à sa place.

Laisser un commentaire