Date
Catégories
Auteurs

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 30 AOÛT 2005

31 Août 2005

Ci-dessous les principaux points développés par Marie Okabe, Porte-parole adjointe du Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan :

Secrétaire général

Le Secrétaire général sera de retour à New York aujourdhui, mardi 30 août.  Il a décidé dinterrompre ses vacances pour évaluer les progrès liés au Sommet mondial de septembre 2005, et dappuyer les efforts du  Président de lAssemblée générale visant à assurer le succès du Sommet.       

Liban

Dans le cadre dune séance privée, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Ibrahim Gambari, informera, cet après-midi, le Conseil de sécurité de lévolution de lenquête sur la mort de lancien Premier Ministre du Liban, Rafik Hariri.  Selon les informations reçues du Commissaire Detlev Mehlis qui dirige la Commission denquête indépendante, cette dernière a identifié comme suspects dans lassassinat de lancien Premier Ministre et de 20 autres personnes, trois anciens chefs des services de renseignements et de sécurité du Liban, le général de brigade Raymond Azar, le général-major Jameel al-Sayeed et Ali al-Hajj.  Un ancien parlementaire Nasser Kandil figure également parmi les suspects. 

Ce matin, sur ordre du Commissaire Mehlis et avec la pleine coopération des forces de police libanaises, les domiciles et les bureaux des trois suspects ont été perquisitionnés.  À lexception de Nasser Kandil qui se trouve en Syrie, les suspects subissent un interrogatoire.  Le général Mustafa Hamdan qui, auparavant, avait été identifié comme suspect, a reçu lordre de subir un deuxième interrogatoire.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu des consultations sur le Burundi et le Soudan.  Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général au Burundi, Nureldin Satti, a informé les membres du Conseil des activités menées dans ce pays.  Sagissant du Soudan, le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Hedi Annabi, a informé le Conseil de lévolution des pourparlers dAbuja entre le Gouvernement soudanais et les groupes rebelles de la région du Darfour.  Les consultations ont été suivies dune réunion formelle et dune déclaration à la presse sur le Burundi.

Appel durgence en faveur du Malawi

Les Nations Unies ont lancé aujourdhui un appel durgence visant à collecter une somme de 88 millions de dollars en faveur du Malawi où 4,2 millions de personnes au moins, soit un tiers de la population, sont menacées par une crise alimentaire aiguë.  À court terme, les fonds demandés serviront à fournir une aide humanitaire durgence aux plus vulnérables.  À long terme, lappel renforcera le plan national visant à fournir les semences de maïs et les fertilisants tant attendus.

Le Coordonnateur des secours durgence des Nations Unies, Jan Egeland, a estimé que cet appel constitue un investissement dans la prévention, lequel savèrera plus rentable que la fourniture dune aide durgence année après année.

Tsunami

LEnvoyé spécial adjoint de lONU pour la reconstruction après le tsunami, Eric Schwartz, se rendra au Sri Lanka et en Indonésie demain pour une mission de 10 jours.  Le but de sa visite est dévaluer de première main limpact que le tsunami a eu sur la vie des populations ainsi que létat actuel des efforts de reconstruction.  LEnvoyé spécial adjoint rencontrera un large éventail de partenaires dont les autorités gouvernementales et les représentants des institutions des Nations Unies, de la société civile et du secteur privé.  Il se concentrera aussi sur le lancement dun système électronique répertoriant les ressources financières à disposition pour financer linstallation dabris, les emplois générateurs de revenus et lachat de bois de construction.

Par ailleurs, le rapport du Secrétaire général sur la Stratégie internationale de lONU pour la réduction des catastrophes a été publié aujourdhui.  Le Secrétaire général y encourage, entre autres, les gouvernements à maintenir leur appui à la création dun système dalerte rapide pour le tsunami.

Kosovo

À la suite des tirs qui ont eu lieu ce week-end et qui ont provoqué la mort de deux Serbes, la Mission dadministration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) a renforcé la sécurité dans cette province, en augmentant les patrouilles policières dans les enclaves serbes.  Le Commissaire de police de la Mission, Kai Vittrup, a indiqué hier au cours dune conférence de presse quil considérait lincident comme un acte isolé qui ne devrait pas être interprété comme le début dattaques terroristes contre les minorités.  À ce stade de lenquête, lappartenance ethnique des suspects est toujours inconnue, a-t-il ajouté.

Assemblée générale

Le Groupe restreint chargé de faire avancer les négociations sur le projet de document final du Sommet de septembre tiendra des réunions tout au long de cette semaine.  Conformément au calendrier établi par le Président de lAssemblée générale, Jean Ping, le Groupe sattaquera à sept questions prioritaires, à savoir le développement, la réforme du Secrétariat de lONU, la création dun Conseil des droits de lhomme, la création dune Commission de consolidation de la paix, le désarmement et la non-prolifération, le terrorisme et la responsabilité de protéger.  Le Groupe a examiné hier les questions liées au terrorisme et à la Commission de consolidation de la paix et a désigné un Groupe plus restreint pour chacun de ces deux sujets.  Ce dernier Groupe doit mener les négociations et peaufiner les détails de ces questions.  Une approche similaire sera adoptée pour les autres questions prioritaires.

Conférences de presse à venir

Demain, mercredi 31 août à 11 h 15, la Mission permanente du Liechtenstein organisera une conférence de presse pour Amnesty International, Oxfam et le Mouvement fédéraliste mondial sur les négociations liées à la réforme de lONU. 

Vers 12 h 45, après les consultations du Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Côte dIvoire, fera une mise à jour de la situation dans ce pays.

Invitée du point de presse, demain, la Directrice exécutive du Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM), Noeleen Heyzer, lancera la troisième édition de la série « Programme dans le monde des femmes ».

Jeudi, 1er septembre à 12 h 30, lInspectrice Phillis Moore du Service de la sécurité et de la sûreté du Siège de lONU, accompagnée du Chef du Groupe des accréditions et de la liaison avec les médias, Gary Fowlie, tiendra une conférence de presse sur les arrangements en matière de sécurité durant le Sommet de septembre qui est prévu du 14 au 16 septembre et le débat général, qui se tiendra du 17 au 27 septembre. 

Conférence de presse du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le Burundi

Après sa réunion dinformation au Conseil de sécurité, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le Burundi, Nureldin Satti, a rappelé que le 26 août dernier, avait eu lieu linvestiture de Pierre Nkurunziza, premier Président élu du Burundi depuis lassassinat de Melchior NDadaye en 1993.  Hier, le nouveau Président a nommé ses deux Vice-Présidents, à savoir Martin Nduwimana du parti tutsi l« Union pour le progrès national » et lié aux partis tutsi, et Alice Nzomukunda du parti présidentiel hutu, « Le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) ».

Le Représentant spécial adjoint a aussi indiqué que le Cabinet devrait être formé dans les deux jours à venir.  Il a ensuite cité les défis qui attendent un Gouvernement dont les 100 premiers jours au pouvoir seront un « test de crédibilité ».  Au premier rang des défis, Nureldin Satti a cité la faculté du Gouvernement à répondre aux attentes dune population qui, en votant pour un ancien mouvement rebelle, a exprimé un espoir de changement radical.  Le Représentant sest ensuite attardé sur les attentes en matière socioéconomique, en ce qui concerne en particulier la lutte contre la pauvreté et lassainissement du contexte sociopolitique. 

La lutte contre le chômage et la lutte contre limpunité ont ensuite été citées, suivies par la mise en place dun mécanisme de réconciliation nationale.  Le Représentant spécial a terminé par les questions liées à létat de droit, au respect des droits de lhomme et à la démocratie et par leur « corollaire » la finalisation de lintégration de larmée et de la police auxquelles il faudra inculquer les principes détat de droit.  La communauté internationale, a-t-il conclu, doit rester engagée, en fournissant lassistance nécessaire et en mettant en place un mécanisme de suivi.

Le Représentant spécial a aussi indiqué que des consultations ont lieu entre les autorités du Burundi, les Nations Unies et les donateurs, avant dannoncer la tenue dune réunion, le 13 septembre, qui sera coprésidée par le Secrétaire général de lONU,  Kofi Annan, et le Président de lOuganda, Yoweri Museveni.

Laisser un commentaire